La capitale azuréenne séduit toujours autant les Parisiens

— 

Mer et montagne font toujours recette.
Mer et montagne font toujours recette. — J. C. MAGNENET / ARCHIVES ANP / 20 MINUTES

La nature reste l'atout charme de la Côte d'Azur. Selon le palmarès réalisé par Provemploi, Nice se situe au 9e rang des villes les plus attractives de l'Hexagone pour les actifs franciliens. Le climat et l'accès à des espaces naturels sont les deux principaux points forts cités par les participants à ce salon, dédié à la mobilité professionnelle. La plupart quittent donc Paris pour améliorer leur qualité de vie.

« Apprendre à apprécier la ville »
« Pour une parisienne, l'arrivée à Nice est tout de même dure à vivre », confie Géraldine. Cette trentenaire a suivi sur la Riviera son conjoint, attiré par le cadre de vie. « Le changement d'échelle est assez difficile, mais on apprend à apprécier les avantages de la ville, comme son côté historique intéressant », rappelle la jeune femme, pour qui « la proximité de l'aéroport permet de prendre un vol pour Paris le temps d'un week-end. » Nice se classe tout de même loin des capitales de région comme Lyon, Bordeaux, Toulouse ou Montpellier, en tête du palmarès. La faute à « l'image des grandes villes du sud-est, dégradée par le coût de l'immobilier et les problèmes de transport », selon Antoine Colson, co-auteurs de cette enquête. Pour exemple, Marseille échoie à la 12e place, derrière Avignon ou Aix-en-Provence. L'activité touristique et commerciale demeure l'attrait économique le plus cité pour Nice.J.C.M.