Un projet attendu au tournant

— 

L'Ariane devrait un jour voir le tramway.
L'Ariane devrait un jour voir le tramway. — J. C. MAGNENET / ANP / 20 MINUTES

Le tram, rares sont les Niçois à ne pas avoir un avis sur la question. Dans les rues du quartier Pasteur, le projet d'extension est loin de laisser indifférent. Croisée au terminus Pont Michel, Fanny, 18 ans, a hâte de le voir se concrétiser. « Un arrêt plus proche du lycée, ça serait bien mieux. Traverser le quartier à pied, c'est pas toujours très sécurisant », confie cette élève du lycée Pasteur qui prend le tram trois fois par semaine pour aller en cours. Thérèse, elle aussi, est séduite mais pas pour les mêmes raisons. «Tout ce qui peut faire reculer l'invasion des voitures, je dis oui ! », lance cette habituée du tram. Un avis que ne partage pas Raphaël, un « vieux niçois » du quartier. « Cette extension, c'est une grosse bêtise. Sur le pont René Coty, tous les axes routiers qui débouchent sur les rails vont bouchonner », s'inquiète déjà le retraité, qui plaide pourtant pour un prolongement jusqu'à La Trinité. Le tram à l'Ariane, Zineb, résidente du quartier sensible, s'y voit déjà : « ça sera plus pratique pour aller en ville. Les horaires de bus sont trop aléatoires ». « Les enfants pourront se rendre plus facilement sur les campus », souligne quant à elle Marie-Laure, résidente de La Trinité. Boulangère dans cette proche banlieue niçoise, Maïu espère juste que le tram ne lui fera pas perdre des clients.A.S. ET J.C.M.