Vidéosurveillance, logement et piétonnisation en débat

— 

La rentrée s'annonce chargée pour les élus cannois. Le programme du conseil municipal de la cité des festivals, qui se tient ce matin, devrait s'ouvrir sur de nouvelles propositions en matière de sécurité. L'installation dans l'espace public de 41 caméras supplémentaires devrait en effet être votée. Un total de 278 objectifs surveilleront donc les rues, quartiers sensibles et abords d'établissements scolaires. « Avec une caméra pour 258 habitants, Cannes sera ainsi la ville la mieux équipée du département », se targue le premier adjoint au maire, David Lisnard. Toujours au chapitre délinquance, l'équipe municipale va également proposer une modification des dédommagements et amendes perçus par la ville en cas de dégradation de l'aménagement public. Des mesures qui devraient faire consensus. En revanche, les échanges s'annoncent plus animés autour du projet de piétonnisation du centre-ville. Au grand dam des défenseurs du « tout auto », le quai Saint Pierre, au pied du Suquet, et l'espace Leboeuf devraient être requalifiés d'ici à janvier 2013. Le marché Forville, quant à lui, devrait faire peau neuve dès la fin de cette année pour être rendu aux piétons début 2011.

Haro sur le bruit
La rénovation des logements sociaux « El Ranchito » de l'avenue Michel-Jourdan sera également soumise au débat. L'isolation et le rafraîchissement de ces 390 habitations devraient coûter 4,5 millions d'euros, co-financés par le département et la région. A l'Est de la ville, boulevard Montfleury, l'installation d'un complexe sportif arboré dans la résidence Gallia sera aussi soumis au vote. Enfin, côté environnement, un capteur de mesure de bruit pourrait être fixé sur l'aéroport de Cannes-Mandelieu afin de sanctionner les aéronefs ne respectant pas la réglementation.Aurélie Mignone