Le port en mode festif et gustatif

Aurélie Selvi

— 

L'année dernier, « Lou festin dou pouort » avait attiré près de 30 000 personnes à Nice.
L'année dernier, « Lou festin dou pouort » avait attiré près de 30 000 personnes à Nice. — CCI NICE COTE D'AZUR

On ne la présente plus. En six années d'existence, la fête populaire « Lou festin dou pouort » s'est imposée comme un rendez-vous incontournable de la rentrée niçoise. Recette du succès : des animations, des concerts et des dégustations sur les quais du port de Nice, piétons pour la soirée. Demain de 19h à 0h30, la 7e édition ne dérogera pas à la règle et espère attirer les foules comme en 2009 (près de 30 000 visiteurs).

La cuisine des chefs à 5 €
Parmi les escales à faire, les gourmands passeront sans doute par le village des chefs. Sous la houlette du mouvement anti-malbouffe Slow food, huit grands cuisiniers et deux pâtissiers niçois y concocteront chacun 500 portions à 5 € d'une recette conçue pour l'occasion. Et entre le pistou au homard de Christian Plumail, la pissaladière façon tatin et le foie gras poêlé de Marc Laville ou l'entremet praliné cacahuète et mousse chocolat-caramel signé Pascal Lac, le dilemme s'annonce cornélien.
Plus qu'un festin, la fête du port fera aussi la part belle au culturel. L'art de rue s'invitera autour des bassins, spectacles et concerts traditionnels animeront les quais, que les feignants pourront rejoindre directement à bord d'un pointu. Une soirée qui se clôturera par un feu d'artifice à 22h30 et sa traditionnelle succession de bals populaires.

Circulation

L'événement engendrera son lot de perturbations. Les abords des quais seront fermés à la circulation et le stationnement interdit de 17 h à 2 h du matin. Mieux vaut éviter la promenade.