Un plan pour éviter la surchauffe

Aurélie Selvi

— 

En cas de grosses chaleurs, les publics les plus fragiles restent les personnes âgées.
En cas de grosses chaleurs, les publics les plus fragiles restent les personnes âgées. — J. C. MAGNENET / ANP

Cette année encore, l'été sera chaud à Nice. Pour éviter l'insolation, la ville vient de dévoiler son « plan canicule ». Sept ans après les chaleurs ravageuses qui avaient fait près de 15 000 victimes en France, l'heure est à la prévention. Première priorité pour le Centre communal d'action social (CCAS) : recenser les personnes fragiles isolées. Seniors, adultes handicapés ou inaptes au travail peuvent se signaler ou l'être par un tiers grâce à un simple coup de fil*. En cas de fortes chaleurs, des agents du CCAS volontaires seront chargés de maintenir un contact régulier.

« Températures raisonnables »
« La canicule, on en est encore loin mais cette année la chaleur est arrivée d'un coup », lançait hier Brigitte, une retraitée installée sur un banc ombragé du jardin Albert 1er. Senior niçoise, Irène sait quoi faire si le mercure continue de grimper. « Pas besoin de clim' : il suffit de boire de l'eau et de fermer les volets. » De bons conseils que distillent aussi les quatorze saisonniers de la « brigade canicule ». Recrutés par la ville, ces jeunes silloneront les parcs et le front de mer jusqu'à fin août pour sensibiliser le public aux dangers du soleil.
* Signalement par téléphone au 04 93 135 135. Liste des sites climatisés et des points d'eau de la ville sur www.nice.fr

Mercure stabilisé

La canicule, ça n'est pas encore pour cette semaine à Nice.Selon les prévisions de Météo France jusqu'à vendredi,les températures devraient se situer en deçà des trente degrés.