Une catastrophe naturelle à 700 millions

Jean Christophe Magnenet avec notre bureau de Marseille

— 

De nombreux bénévoles du tissu associatif niçois se sont mobilisés pour le tri des dons.
De nombreux bénévoles du tissu associatif niçois se sont mobilisés pour le tri des dons. — J. C. MAGNENET / ANP

L'addition sera salée. La Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) vient de livrer ses premières estimations des dégâts liés aux inondations du Var. Pas moins de 700 millions d'euros d'indemnisations devraient ainsi être remboursés à près de 45 000 sinistrés. « Le chiffre est calculé selon les remontées des assureurs sur place et l'expérience de catastrophes similaires », explique la FFSA. Les pluies torrentielles de la semaine dernière ont non seulement privé de toit des dizaines de milliers de Varois, mais également touché plus de 1 000 entreprises, selon la préfecture du Var. Autant de victimes qui attendent avec impatience de pouvoir financer les premiers travaux.

Une indemnisation rapide
Les choses ne devraient heureusement pas traîner : l'arrêté de catastrophe naturelle a été publié mardi pour neuf cantons varois. Ce dispositif doit permettre aux sinistrés une indemnisation rapide, et accélérer le dialogue avec les assureurs.

Hausse des tarifs d'assurance
L'année commence décidément bien mal pour ces derniers : en février, la tempête Xynthia qui a balayé les côtes ouest de la France devrait leur coûter 1,5 milliard d'euros, dont là encore 700 millions d'euros du fait des inondations. Mises sous pression, les compagnies d'assurance ont d'ores et déjà été contraintes de relever les tarifs de leurs contrats en habitation et en automobile. A la suite de ces nouvelles intempéries catastrophiques, une hausse des tarifs d'assurance est encore à prévoir d'ici à la fin de l'année.

Des Niçois solidaires

Les collectes de biens s'organisent dans les Alpes-Maritimes. Hier après-midi, deux fourgonnettes chargées de draps et de vêtements pour 400 personnes sont parties du Centre communal d'action sociale (CCAS) de Nice, direction le Var. « Nous lançons également un appel aux dons financiers », annonce l'adjointe au maire déléguée aux affaires sociales, Joëlle Martinaux. Une quête qui permettra de financer du matériel de première urgence et du petit électroménager. Ces fonds « seront gérés en toute transparence par la Croix-Rouge » explique l'élue, qui assure que « tout est fait en fonction de la demande des CCAS varois ». Petites ou grosses sommes peuvent être déposées en mairie principale ou annexe. Plus d'infos au 04 93 13 52 51 ou au 04 97 13 36 28.