Une semaine pour tenter de décrocher le précieux sésame

— 

A. SELVI / ANP

A vos marques, prêts, planchez ! Jusqu'à mercredi prochain, les épreuves écrites du bac 2010 ne laisseront pas de répit aux quelques 10 500 candidats azuréens. Hier, plus de 8 600 d'entre eux ont ouvert le bal en se frottant à la philo et à son lot de questions existentielles comme « faut-il oublier le passé pour se donner un avenir ? », « dépend-t-il de nous d'être heureux ? » ou encore «  une vérité scientifique peut-elle être dangereuse ? ».A. S.