PRISON FERME POUR DES MENACES

— 

Le conducteur percevra 1 800 €.
Le conducteur percevra 1 800 €. — A. SELVI / 20 MINUTES

Six mois de prison dont trois fermes et trois assortis d'un sursis avec mise à l'épreuve. C'est ce dont a écopé le jeune individu de 18 ans, accusé d'avoir proféré des menaces de mort samedi soir à l'encontre d'un conducteur de tramway. Le tribunal de grande instance de Nice l'a jugé hier en comparution immédiate pour « menaces de violences sur une personne chargée d'une mission de service public ». Interdit de tram pendant les 18 mois qui suivront sa sortie, il devra aussi indemniser la victime à hauteur de 1 800 €. Le jeune homme, déjà condamné pour vol en réunion en 2009, a été interpellé dimanche et a fini par reconnaître les faits. Hier après-midi, il a de nouveau été présenté devant le juge dans le cadre d'une information judiciaire. Celle-ci concerne des faits de menaces commises à l'encontre du même conducteur le dimanche 18 avril au soir, par un groupe de 4 à

7 jeunes individus, dont l'un était armé d'un sabre.Aurélie Selvi