L'aéroport fait les comptes

— 

Les perturbations entraînées par le nuage de cendres islandais auront coûté la bagatelle de 2 millions d'euros à l'aéroport Nice Côte d'Azur. Entre les 15 et 21 avril derniers, 1 302 vols ont été annulés, soit 60 % du trafic sur cette période. La direction chiffre à 140 000, le nombre de passagers manqués et à 200 tonnes, le fret perdu. Après la grève des aiguilleurs du ciel et la neige qui avaient fortement réduit son activité en début d'année, la série noire continue pour la plate-forme aéroportuaire, qui avait déjà bouclé une mauvaise année 2009, en raison de la crise économique.