Nice

Dernière immersionà la fac

Dur de choisir un métier du haut de ses seize printemps. Pour la dernière fois cette année, une poignée de lycéens va passer son après-midi de demain sur les bancs des amphis pour voir de plus près la ...

Dur de choisir un métier du haut de ses seize printemps. Pour la dernière fois cette année, une poignée de lycéens va passer son après-midi de demain sur les bancs des amphis pour voir de plus près la réalité de l'université et mieux choisir leur orientation. « Au total, près de 350 lycéens auront tenté l'expérience cette année. » Bien peu sur les 7 584 inscrits dans les établissements azuréens. « Cette immersion relève d'une démarche totalement volontaire. Les élèves font librement le choix de s'inscrire et prennent sur leurs heures de cours », souligne la fonctionnaire, qui reconnaît tout de même « un manque de visibilité de cette offre dans les établissements ». Le résultat escompté se retrouve biaisé : les élèves peu « poussés » par leurs parents, souvent issus d'un milieu social difficile, passent à côté du dispositif. « Pour ces jeunes, nous avons développé un accompagnement plus serré baptisé “Les cordées de la réussite” », nuance la fonctionnaire. J.-C.M.