L'AÉROPORT NICE CÔTE D'AZUR NE REDÉCOLLE PAS

claire nicolas

— 

Point positif, la compagnie Emirates a augmenté le nombre de vols directs pour Dubaï.
Point positif, la compagnie Emirates a augmenté le nombre de vols directs pour Dubaï. — j.c magnenet / 20 MINUTES

Redécollage 2010 difficile pour l'aéroport Nice Côte d'Azur. L'année commence avec une baisse de près de 4 % du trafic. « Notre activité a été plombée par des événements exceptionnels », justifiait hier matin Hervé de Place, président du directoire de la société aéroportuaire azurénne. Grèves et chutes de neige à répétition ont entraîné ces dernières semaines l'annulation de plus de 500 vols. Ses dirigeants tablent sur une stabilisation du trafic sur l'année.
Autant de mauvais signes pour l'activité azuréenne. Avec ses 6 000 emplois directs et indirects, la plateforme aéroportuaire niçoise fait en effet figure de véritable baromètre pour mesurer la croissance économique.

Méthode Coué
Des difficultés qui viennent s'ajouter à celle de l'année 2009. L'an passé, la crise s'est en effet traduite par une baisse du trafic de plus de 5 %. La barre des dix millions de passagers, symbole du succès du deuxième aéroport de France, n'a pas été franchie cette année. « La fréquentation est retombée à son niveau de 2006 » regrette Hervé de Place. La méthode Coué est donc de rigueur du côté de la direction. « Le premier trimestre marque la fin de la crise », assure ce dernier. L'apparente confiance des compagnies appuie cet optimisme. « Avec 103 destinations et 57 compagnies, nous atteignons des records absolus », indique Filip Soete, directeur marketing de l'aéroport Nice Côte d'Azur.

Un direct pour le Cap Vert
Si trois compagnies ont déserté les pistes niçoises, l'arrivée de cinq nouveaux opérateurs permet au solde de rester positif. Même équation côté destinations : les liaisons reliant directement Nice à Poitier ou à La Rochelle ont sauté mais la capitale azuréenne se retrouve désormais à portée de vol de six nouvelles villes, dont Praïa au Cap Vert.

UN NOUVEAU TERMINAl

Pour des passagers « VIP »à fort pouvoir d'achat, l'aéroport niçois vient de se doterd'un nouveau terminal dédiéà l'aviation d'affaires, en lieuet place du terminal corse.Un hangar pour l'aviation légère a été également inaugurécette semaine à Cannes.