Élan de solidarité après L'agression d'un couple homo

— 

Le couple a été de nouveau entendu hier.
Le couple a été de nouveau entendu hier. — j.c. magnenet / 20 minutes

L'agression d'un couple d'homosexuels niçois, survenue le week-end dernier dans un square du boulevard Gambetta, crée l'émoi sur Facebook. Employés d'une boîte « gay friendly » de la zone piétonne, Daniel et Maxime ont organisé une manifestation de soutien et lancé plus de 10 000 invitations en ligne sur le site communautaire. Prévu ce samedi à 15 h 30 au jardin Alsace-Lorraine, lieu où s'est déroulé l'incident, le rassemblement, baptisé « Kiss in », prendra la forme d'un happening dont les participants devront s'embrasser pendant cinq minutes. « C'est une initiative spontanée et solidaire qui fédère commerces, associations et particuliers. On ne pouvait pas rester sans rien faire. », expliquent les organisateurs.
Hier soir, plus de 250 internautes avaient déjà confirmé leur présence. « Ces signes de sympathies font chaud au cœur », a réagi le couple qui était hier à nouveau entendu par la police à la suite du dépôt de plainte de la mère de famille mise en cause. Selon leur version des faits, la maman leur aurait demandé, alors qu'ils étaient enlacés sur un banc, d'arrêter de s'embrasser, invoquant la présence de ses enfants. Face à leur refus, cette dernière les aurait molestés avant que plusieurs jeunes ne les passent à tabac. Résolus à aller « jusqu'au procès s'il le faut », les deux niçois attendaient hier l'exploitation des bandes de vidéos surveillance.a.s.