Nice : Estrosi prêt à « engager une résiliation pour faute » pour éviter le « délitement » de la Gare du Sud

COMMERCE Le maire de Nice accuse l’actuel exploitant du lieu d’avoir choisi une « stratégie de délitement ». Il demande à Urban Renaissance de lui fournir des « garanties » sur sa volonté « de favoriser un projet alternatif »

F.B.
— 
La Gare du Sud à sa réouverture en juin 2021, après des mois de fermeture liés notamment à la crise sanitaire
La Gare du Sud à sa réouverture en juin 2021, après des mois de fermeture liés notamment à la crise sanitaire — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Il avait prévenu dès le mois de novembre. La halle gourmande que Christian Estrosi inaugurait en 2019 avec beaucoup d’ambition dans l’ancienne Gare du Sud se retrouve, selon lui, « en danger » et risque même de « péricliter ». Cette semaine, le maire de Nice tape à nouveau du poing sur la table et menace l’exploitant des lieux « d’engager une résiliation pour faute ».

Selon l’élu, Urban Renaissance, titulaire d’un bail emphytéotique consenti par la ville pour une durée de 45 ans, a choisi « la stratégie de délitement », alors que le site du quartier Libération fait face à d’importantes difficultés. L’entreprise mandatée pour tenter de relancer la Gare du Sud en juin 2021 a été placée en liquidation judiciaire. Et depuis, le lieu ne tourne plus qu’au ralenti.

« Favoriser un projet alternatif »

« J’ai reçu les exploitants, le fonds d’investissement et même des repreneurs potentiels. A ce stade, les conditions financières de reprises posées par Urban Renaissance sont inacceptables », affirme Christian Estrosi dans un communiqué. Le maire « en appelle à l’esprit de responsabilité » et demande à Urban Renaissance de lui fournir des « garanties » sur sa volonté « de favoriser un projet alternatif ». En clair, de passer la main. Faute de quoi, il « engagerait une procédure de résiliation pour faute » dans « les semaines à venir ».

Contacté par 20 Minutes, le directeur d’Urban Renaissance indique n’avoir « aucun commentaire » à faire. La situation semble au point mort.