Nice : Le Carnaval aura bien droit à ses défilés de chars, mais avec 3.000 places de moins en tribunes

COVID-19 Christian Estrosi a précisé que le dispositif pourra être amené encore à évoluer « si la situation sanitaire s’améliore d’ici Carnaval et si les restrictions sont levées »

F.B.
— 
Lors d'une précédente édition (archives).
Lors d'une précédente édition (archives). — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Il y a moins de deux semaines, Christian Estrosi confirmait la tenue d’un Carnaval de Nice en 2022 mais dans un format différent du fait de la crise sanitaire, et même « sans corso ». Ce lundi, le maire a indiqué à Nice-Matin que les traditionnels  défilés de chars seront bien au rendez-vous du 11 au 27 février, mais avec une jauge réduite. « On monte les tribunes », a confirmé la municipalité à 20 Minutes ce lundi.

Il y en aura deux de 2.000 places chacune sur la place Masséna, et deux autres de 500 sièges face à la statue d’Apollon. Soit, de quoi installer 5.000 spectateurs au lieu d’un peu plus de 8.000 les autres années.

Des promenoirs avenue de Verdun si la situation évolue

L’élu précise au quotidien régional que le dispositif pourra être amené encore à évoluer, « si la situation sanitaire s’améliore d’ici Carnaval et si les restrictions sont levées », mais les tribunes, elles, ne bougeront plus. « Comme nous n’aurons plus le temps de monter des gradins supplémentaires, nous ouvrirons des promenoirs avenue de Verdun. Nous monterons ainsi à 12.000 spectateurs », explique-t-il.

Pour l’instant, le taux d’incidence de la métropole niçoise s’élève à 3.148 cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants, selon les derniers chiffres de Santé publique France.