Mandelieu-La Napoule : Après les inondations meurtrières, la ville équipe sa police municipale de véhicules amphibies

A TOUTES EPREUVES Ces Hägglunds peuvent transporter chacun seize personnes et sont capables de franchir des cours d’eau en dépit de leur profondeur

Fabien Binacchi
— 
Les véhicules à chenilles amphibies aux couleurs de la police municipale ont été initialement conçus pour l'armée
Les véhicules à chenilles amphibies aux couleurs de la police municipale ont été initialement conçus pour l'armée — S. Delaissez

Les « Hägglunds », des véhicules à chenilles amphibies, avaient été initialement conçus pour l’armée. C’est une première : ils équipent désormais une police municipale en France. A Mandelieu-La Napoule  (Alpes-Maritimes), où  des inondations ont été dévastatrices et mortelles ces dernières années, la mairie vient en acquérir deux exemplaires.

« Les crises de 2015 et de 2019 [nous ont] appris que les moyens conventionnels étaient insuffisants pour intervenir au plus fort de la tempête sur l’ensemble du territoire et sécuriser les citoyens. Nous avons également compris que les services municipaux seraient de plus en plus seuls en première ligne et en primo-intervention, surtout si la catastrophe impacte plusieurs villes ou départements simultanément, les moyens de l’Etat étant insuffisants », note le maire LR Sébastien Leroy.

Jusqu’à 75 km/h sur route et à 5 nœuds en navigation

Ces deux véhicules pouvant transporter chacun seize personnes sont capables de franchir des cours d’eau en dépit de leur profondeur circulent jusqu’à 75 km/h sur route et à 5 nœuds en navigation, avance la municipalité.

Ils seront manœuvrés par une « brigade lourde d’intervention », qui est « composée d’agents spécialement formés » et qui « agira en coopération étroite avec les équipes des services techniques, eux aussi équipés et entraînés pour intervenir en période de crise », précise-t-elle.