Mandelieu : Six ans après les inondations mortelles, la ville acquiert 14 hectares de terrains pour limiter les effets des crues

INTEMPERIES Le soir du 3 octobre 2015, alors qu'un déluge s'abatait sur la Côte d'Azur, huit personnes avaient perdu la vie dans ce secteur bordé par le riou de l'Argentière

F.Bi.
— 
Vue aérienne des vergers de Minelle, entre le riou de l'Argentière et le centre commercial Géant Casino
Vue aérienne des vergers de Minelle, entre le riou de l'Argentière et le centre commercial Géant Casino — Ville de Mandelieu

La municipalité de Mandelieu évoque une date « historique ». Ce mercredi, cette collectivité des Alpes-Maritimes, près de Cannes, est devenue « officiellement propriétaire des vergers de Minelle », un espace de 14 hectares qui « accueillera une zone d’expansion de crue », annonce-t-elle. Cette acquisition, conclue après d’âpres négociations pour un budget de 2 millions d’euros intégralement financé par la commune, va lui permettre « de protéger les personnes, les biens et l’environnement du risque climatique », se réjouit-elle également.

Le soir du 3 octobre 2015, au cours d’un véritable déluge sur tout l’ouest des Alpes-Maritimes, huit personnes avaient perdu la vie, prises au piège dans les sous-sols inondés d’un lotissement construit à proximité, en bordure du Riou de l’argentière. L’achat de ces terrains, jusque-là propriétés du groupe Casino, et leur transformation en une zone d’expansion de crue étaient « préconisés par les experts hydrauliques », selon la mairie.

Elle annonce qu’elle « procédera à l’inscription des crédits financiers nécessaires à la réalisation des études au budget 2022 et présentera prochainement à la population les grands axes de ce projet ». Cet espace accueillera, à terme, « l’un des plus grands parcs naturels interurbains d’Europe », vante-t-elle également.