Alpes-Maritimes : Innovations, activités... Quelles nouveautés pour cette saison de relance dans les stations de ski ?

MONTAGNE En altitude, sur la Côte d’Azur, on espère refaire le plein après la fermeture des remontées mécaniques au grand public l’an passé

Fabien Binacchi
— 
Le téléphérique d'Auron, dans les Alpes-Maritimes
Le téléphérique d'Auron, dans les Alpes-Maritimes — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • Isola 2000 sera la première station des Alpes-Maritimes à ouvrir ses remontées mécaniques le 4 décembre.
  • Les autres suivront elles aussi avec des nouveautés et des événements que 20 Minutes a compilés.
  • Nouveaux équipements, yoga, chiens de traîneau sont au programme de cette nouvelle saison de relance post-crise sanitaire.

Après une saison blanche, faute aux restrictions décidées pour lutter contre le Covid-19, l’attente est grande pour les stations des  des Alpes-Maritimes. Elles se préparent à retrouver les amateurs de glisse. Une seule inconnue encore : faudra-t-il, en plus d’un forfait, avoir à présenter son pass sanitaire pour accéder aux remontées ? Le secrétaire d’Etat au Tourisme confirme qu’une « réflexion est en cours » à ce sujet. Alexandra Borchio Fontimp s’y oppose. Dans un courrier adressé mardi à Jean-Baptiste Lemoyne, la sénatrice LR des Alpes-Maritimes dit craindre un nouveau « coup de canif au chiffre d’affaires » des stations.

En attendant d’en savoir plus, ces dernières commencent à dérouler leur programme pour attirer skieurs et surfeurs. Auron, Isola 2000 ou encore La Colmiane ouvriront le bal le 4 décembre, ou même le week-end d’avant si les conditions le permettent. Les autres suivront elles aussi avec des nouveautés et des événements que 20 Minutes a compilés.

Cinquante bougies pour Isola 2000

Inaugurée durant l’hiver 1971/1972, la plus haute station du département va fêter son 50e anniversaire. La métropole annonce qu'« il est envisagé de proposer un événement par mois » pour l’occasion. Aucun détail n’est pour le moment communiqué, si ce n’est qu’un documentaire réalisé avec les acteurs historiques de la station sera également projeté en fin de saison. « Le traîneau des loups blancs », la nouvelle activité guidée par un musher et proposée l’hiver dernier, alors que les remontées étaient fermées, sera aussi de retour.

Côté sportif, la station qui compte deux spots pour les surfeurs (le Snowpark Tony’s snowland et le Biopark) n’en oublie pas le ski. Elle accueillera des épreuves de géant du championnat de France et aussi l’ex-recordman du monde de vitesse en monoski. Xavier Cousseau sera là pendant les vacances de Noël et celles de février pour le Xspeed tour, un tournoi de vitesse qui sensibilise aussi à l’utilité du port du casque.

Innovations et hébergement de luxe à Auron

A cause de la crise sanitaire, la station de Saint-Etienne-de-Tinée a été empêchée de dévoiler ses deux nouveaux joujous à tous les skieurs la saison passée. L’éclairage de la piste du Colombier le téléski du stade de slalom 2B (réservé à la compétition) seront donc inaugurés cet hiver.

Auron, qui a décidé d’opérer une montée en gamme pour « concurrencer Megève et Méribel », va également pouvoir accueillir les premiers visiteurs dans son resort 5 étoiles Le Monde des neiges. La partie « résidence de tourisme » du complexe doit être livrée, a priori, dès décembre, selon le Syndicat mixte des stations du Mercantour.

Yoga dans la neige et nouveau télésiège à Valberg

En plus des Randos du géologue, des balades encadrées dans les Gorges de Daluis et proposées jusqu’à la fin de l’autonome, Valberg met à disposition  un nouveau sentier pédestre « yoga et montagne », qui est accessible toute l’année, y compris en raquettes. Dans la neige, les postures de yoga seront sans doute plus compliquées à réaliser mais l’expérience vaut le détour. Situé entre le golf de la station et le Col de l’Espaul, il s’étend sur 2 km avec 140 m de dénivelé.

Côté technique, pour fluidifier le retour au pied des pistes et développer le secteur consacré aux débutants « Garibeuil-Vasson », un nouveau télésiège sera livré au Vasson dans le courant de la saison d’hiver 2021-2022, promet la station. Avis aux fondeurs, Valberg a aussi mis en pleine des enneigeurs sur une piste existante de son domaine de ski de fond pour couvrir une zone de 2 km de long.

La Colmiane révolutionne ses forfaits

Du côté de la commune de Valblore, c’est sur l’accès aux remontées mécaniques qu’on a mis le paquet pour cette nouvelle saison. Et place au tout « main libre », avec la possibilité d’acheter son forfait en ligne et de l’utiliser directement sans passer par les caisses. Parallèlement, la station de La Colmiane met en place un forfait utilisable pendant quatre heures consécutives, que l’on démarre quand on veut, à 19 euros (ou 17 euros en tarif réduit et 15 euros pour les enfants). Une carte privilège vendue 25 euros permet également d’obtenir des réductions sur toutes les activités proposées, y compris le ski.