Côte d’Azur : Musée sous-marin, expo sur le skate… Que faire avec vos enfants cet été ?

LOISIRS « 20 Minutes » fait un tour (non exhaustif) des activités qui pourront plaire aux plus jeunes tout en les instruisant

Fabien Binacchi
— 
A Cannes, l’expo sous-marine « interroge l’homme sur son rapport à la mer »
A Cannes, l’expo sous-marine « interroge l’homme sur son rapport à la mer » — Jason deCaires Taylor
  • Les vacances d’été, c’est demain pour les enfants en maternelle ou en primaire, après une nouvelle année scolaire chahutée.
  • 20 Minutes ​vous propose sa sélection d’activités pour les occuper tout en leur permettant d’apprendre.

Mardi, fini les cahiers après une nouvelle année scolaire très chahutée par la crise sanitaire. Alors, pour les petits Azuréens qui resteraient chez eux pendant ces vacances et pour les jeunes touristes qui seront de passage sur la Riviera cet été, 20 Minutes a concocté un programme aux petits oignons, spéciale matière grise. Pour s’aérer et décompresser, tout en apprenant un minimum.

Le skate sous le prisme de l’architecture à Nice

Les jeunes adeptes de glisse y trouveront peut-être leur compte. Tout l’été (et même jusqu’au 16 octobre), le Forum d’urbanisme et d’architecture de Nice propose une exposition originale sur les relations entre l’architecture, la ville et la « culture skate ». La bien nommée Skateville, présentée sur le parvis du 109 (89, route de Turin, en accès gratuit), propose une immersion dans le design de ces « aménagements urbains » détournés par les usagers de cette planche à roulettes ou créés spécialement pour eux.

Au musée, avec un masque et un tuba à Cannes

Les sculptures de Jason deCaires Taylor devraient plaire aux enfants. Car pour les admirer, il va falloir plonger. L’artiste anglais a posé ses œuvres à quelques dizaines de mètres du rivage sud de l’île Sainte-Marguerite, au large de Cannes. Cet « écomusée sous-marin », installé en début d’année, met en scène six visages monumentaux moulés sur des Cannois. Pour l’explication de texte, avec cette expo hors du commun, le Britannique dit vouloir « interroger l’homme sur son rapport à la mer, en danger ». Chaque visage présente deux faces : « l’une raconte la résilience » et « l’autre la vulnérabilité du milieu marin », avait-il expliqué à 20 Minutes. L’île Saint-Marguerite est accessible grâce à des navettes depuis le Vieux-Port de Cannes (au niveau du quai Laubeuf). Comptez 9,80 euros pour les enfants de 5 à 10 ans, 15,50 euros au-delà et 15 minutes de traversée.

Les œuvres de la fondation Maeght comme inspiration

En pleine incursion dans le travail de toute la famille Giacometti cet été, la fondation de Saint-Paul-de-Vence va proposer des ateliers aux enfants (25 euros). En partenariat avec Y’a un croco dans l’atelier et L’Art de rien, les petits seront encouragés à créer eux-mêmes autour des œuvres exposées. Programmation complète sur fondation-maeght.com.

Retour vers le passé à Nice

Les petits historiens en herbe risquent bien d’adorer. A Nice, plusieurs lieux sont à découvrir pour se replonger dans le passé de la capitale azuréenne. La crypte archéologique et ses fortifications du Moyen-Âge se visitent par exemple sur réservation, à partir de 7 ans. Le musée de la préhistoire Terra Amata propose également des rendez-vous « spécial famille » chaque lundi et jeudi. Plus d’infos sur nice.fr.