Alpes-Maritimes : La Fête de la musique aura bien lieu (et on vous dit où ça se passe)

CULTURE A Nice, la mairie n'a rien programmé pour laisser les bars et les restaurants profiter de l’événement

Elise Martin

— 

Contexte sanitaire oblige, la Fête de la musique de France 2 n'est pas revenue sur la place Masséna cette année (Archives)
Contexte sanitaire oblige, la Fête de la musique de France 2 n'est pas revenue sur la place Masséna cette année (Archives) — F. Binacchi / ANP / 20 Minuu
  • Avec les restrictions sanitaires, plusieurs communes de la Côté d'Azur ont organisé des événements avec un public assis à l'occasion de la Fête de la musique.
  • D’autres, ont même décidé de ne rien faire pour ne pas dénaturer l’esprit de cette fête.
  • Retrouvez une sélection non exhaustive des concerts qui auront lieu ce lundi à l’occasion de la Fête de la musique 2021.

Qui dit 21 juin, dit premier jour de l’été mais aussi le plus long de l’année. Ça tombe plutôt bien puisque c’est aussi la fin du couvre-feu à 23 heures et la Fête de la musique. Pour célébrer en dansant et/ou en chantant tous ces événements, 20 Minutes fait un récapitulatif des concerts proposés ce lundi soir.

A Vence, à Menton et même à Nice, les communes ont décidé de ne rien organiser en raison des « fortes contraintes sanitaires » mais aussi pour « laisser » cet événement aux bars et aux restaurants. A Nice, la Maison de l’Etudiant (5 avenue François Mitterrand) propose une soirée sur sa terrasse à partir 18h30 et jusqu’à minuit. Il faut penser à s'inscrire au préalable pour profiter de Digé M0m0, Badouce, Killian Alaari et Yass Sogo.

Autre endroit culturel, autre programmation, au 109 (89 route de Turin), de 18 heures à 22h30, sur le Parvis Turin, les artistes AY, David Zincke & The Sons Of Guns, SOLESTONES et AFROMAN RADIO DJ SET. Mais aussi, dans la cour intérieure de 20 heures à 21 heures, une soirée chorale est entièrement consacrée au légendaire compositeur d’opéras, Giuseppe Verdi.

Les villes au rendez-vous

Les communes où sont organisés des événements assis : Mouans Sartoux, Peymeinade, La Trinité, Beaulieu sur Mer, Puget-Thénier, Eze, Tourrette-Levens, Gattières, La Gaude, Tourrette Sur Loup, Cagnes Sur Mer, Saint Paul de Vence, Saint Martin Vésubie, Cantaron, Mais aussi à Grasse. « En raison des restrictions sanitaires actuelles, la Fête de la musique se déroulera uniquement sur le cours Honoré Cresp avec un public assis », a prévenu la commune. Au programme, à partir de 18 h, Isul’Anima (chant corse), JazzLive (Jazz), Covers (reprises pop-rock), Elodie Atlantis (chanson française), Odyssée (reprises françaises et internationales) et Sonora (pop-rock).

A Cannes, des concerts sont prévus à plusieurs endroits, de 18h30 à 22h30, en fonction des goûts de chacun. Si vous êtes plutôt variétés internationales, rendez-vous sur la place du marché de la Bocca pour ce qui est du rap, de la pop, ou du ska/jazz, ce sera aux allées de la liberté. Mais il y a aussi de quoi se déhancher sur la place de l’étang et aux jardins de la médiathèque Noailles.

A Antibes, à partir de 19 heures et jusqu’à 22h30, des concerts dans les rues d’Antibes, de Juan-les-Pins mais aussi sur la place nationale, au kiosque.

La municipalité rappelle tout de même que « seuls les concerts et les Marching Band proposés par la ville seront organisés […] aucun autre concert de talents amateurs ou professionnels ne sera autorisé ni organisé ou encore improvisé sur la voie publique ce jour-là ».

En effet, la préfecture des Alpes-Maritimes a détaillé vendredi dernier le protocole sanitaire à suivre pour la Fête de la musique malgré la levée du couvre-feu. Les attroupements sont interdits, comme les concerts « impromptus », seuls les concerts en intérieur pour les groupes amateurs sont autorisés, donc pas sur la voie publique.

Un arrêté a par ailleurs été pris à partir de ce lundi midi jusqu’à mardi 8 heures interdisant « la vente, le transport et la consommation d’alcool sur la voie publique, la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique » et également « l’interdiction de vente, de détention et d’utilisation d’articles pyrotechniques ».