Cannes : Accusés d’avoir tenté de violer une mineure dans leur caserne, trois pompiers « suspendus de leur fonction »

AGRESSION Ces hommes âgés de 19, 20 et 44 ans ont été placés en garde à vue et une enquête préliminaire a été ouverte

F.Bi.
— 
Un grade de sapeurs-pompiers (illustration)
Un grade de sapeurs-pompiers (illustration) — ALLILI MOURAD/SIPA

L’affaire est prise très au sérieux par le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) des Alpes-Maritimes. Accusés de tentative de viol par une mineure de 17 ans, trois pompiers de Cannes « ont été suspendus de leur fonction à titre conservatoire », a confirmé l’établissement public à 20 Minutes ce mercredi.

Ces hommes âgés de 19, 20 et 44 ans ont été placés en garde à vue et une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Grasse.

Repartir à la caserne avec eux

Les faits présumés, détaillés par Nice-Matin, remonteraient au 22 mai. Ce soir-là, la lycéenne contacte le 15 après le malaise d’une amie chez qui elle se trouvait. L’équipage de pompiers qui les transporte jusqu’à l’hôpital de Cannes aurait alors proposé à la jeune femme de 17 ans de repartir à la caserne, rue Pastour, dans le centre de la ville, avec eux.

Selon le quotidien régional, les trois hommes lui auraient expliqué qu’une salle de repos y était à la disposition des accompagnants de victimes. Et c’est justement là que le plus âgé aurait tenté de l’agresser.

Un supérieur serait alors intervenu et la jeune femme a pu regagner l’hôpital en taxi, commandé par la caserne, selon Nice-Matin. Une plainte est déposée dès le lendemain. Et les hommes, qui nient toute agression, sont placés en garde à vue pendant vingt-quatre heures. Le parquet de Grasse n’était pas joignable dans l’immédiat ce mercredi, mais le quotidien régional précise que l’enquête est toujours en cours.