Cannes : La vente aux enchères du mobilier du Carlton fait un tabac, un chariot à pâtisseries très disputé

PATRIMOINE La maison de vente Aguttes a écoulé l’ensemble des articles mis à disposition par le palace

20 Minutes avec AFP
— 
Le 12 mai 2020, devant l'hôtel Carlton à Cannes
Le 12 mai 2020, devant l'hôtel Carlton à Cannes — Daniel Cole/AP/SIPA

« On a tout vendu ». L’ensemble du mobilier du célèbre hôtel Carlton sur la Croisette à Cannes a trouvé preneur aux enchères, dont un chariot à pâtisseries estampillé qui a été la pièce la plus disputée, a indiqué la maison Aguttes. L’enchère finale à 7.500 euros a été placée par un acquéreur de nationalité française comme 80 % des acheteurs.

Près de 600 lots, lustres, commodes, fauteuils de style, lits, mis à prix à partir de 40 euros, étaient proposés sur Internet jusqu’à mercredi par cet hôtel cinq étoiles, en travaux pour rénovation, qui a vu défiler depuis son ouverture en 1913 des célébrités du monde entier.

En travaux, l’hôtel doit rouvrir en 2023

Quelque 800 personnes s’étaient enregistrées pour la vente qui a vu s’envoler les divers meubles de la suite Grace Kelly pour un total de 13.400 euros et celle de la suite Sean Connery pour 17.700 euros. La cave à cigares et un lustre à trente bras de lumière provenant du bar des célébrités sont partis pour respectivement 2.000 et 3.000 euros.

L’idée était de vendre une part de rêve et du glamour cannois, point d’orgue d’une longue opération pour cataloguer les pièces issues des couloirs et des dépendances ainsi que des 13 suites au nom d’acteurs de renommée mondiale, de Greta Garbo à Sofia Loren en passant par Liu Ye, Jean Dujardin ou Alain Delon.

L’hôtel doit rouvrir en 2023 dans un nouvel écrin intérieur rattaché au style Belle Epoque du bâtiment et de sa façade classée. Il est propriété qatarie depuis 2014 sous le pavillon du groupe InterContinental Hotels Group (IHG).