Vaccination à Nice : En marathon ou sans rendez-vous… Les initiatives se succèdent pour inciter la population à se faire vacciner contre le Covid-19

COVID-19 En trois jours, 15.019 personnes ont reçu une dose de vaccin au centre du palais des expositions à Nice

E.M.

— 

La file d'attente au centre de vaccination du palais des expositions à Nice, le 14 mai 2021
La file d'attente au centre de vaccination du palais des expositions à Nice, le 14 mai 2021 — Syspeo / Sipa

Des week-ends marathons, des distributions d’autotests et une vaccination possible sans rendez-vous. Les jours passent et les initiatives se succèdent, notamment à Nice, pour accélérer la campagne vaccinale et « encourager les personnes à se faire dépister régulièrement ».

Dans cette optique, l’Agence régionale de santé (ARS) Paca a lancé une opération « tous sur le pont » où 36.000 autotests ont été distribués gratuitement pendant quatre jours dans la région. À Nice, les équipes de médiateurs lutte anti-covid étaient sur les lieux de passages comme le parvis de la gare et le terminal 2 de l’aéroport pour « détecter un maximum de cas et briser les chaînes de contamination avant la réouverture [des terrasses, des commerces et des lieux culturels] », a annoncé l’ARS.

Une couverture vaccinale dépassant 45 % de la population éligible

Ce week-end de l’Ascension a été aussi l’occasion pour la ville de mettre en place un nouveau marathon vaccinal. En mars, 13.048 personnes étaient venues se faire vacciner en quarante-huit heures lors d’une opération similaire. Cette fois, 15.019 injections ont été réalisées en trois jours au palais des expositions. La mairie s’est félicitée d’une couverture vaccinale dépassant désormais « les 45 % de la population éligible à la vaccination ».

Et les actions continuent dans la commune. Lundi, les personnes de 18 ans et plus pourront se faire vacciner, sans rendez-vous, au gymnase Sam Joubij, de 8 h 30 à 17 h. Mardi, ce sera au palais Nikaïa et jeudi, au forum Nice Nord, aux mêmes horaires. Il faut se munir d’une pièce d’identité et de sa carte Vitale.

« Durant ces trois jours, une quinzaine d’agents des équipes de la proximité sillonneront les rues des quartiers concernés pour informer habitants et commerçants de la possibilité de se faire vacciner rapidement et ainsi maximiser la réussite de ces trois journées », a précisé la ville.