Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Taux d’incidence en baisse mais situation toujours tendue à l'hôpital

COVID-19 Le nombre de cas pour 100.000 habitants a été divisé par plus de trois depuis un mois dans le département

E.M.

— 

Un soignant avec un patient infecté par le Covid-19 dans une chambre de l'hôpital CHU Pasteur de Nice
Un soignant avec un patient infecté par le Covid-19 dans une chambre de l'hôpital CHU Pasteur de Nice — V. HACHE / AFP
  • Le taux d’incidence dans les Alpes-Maritimes s’élève à 126 cas positifs au Covid-19 pour 100.000 habitants.
  • Même s’il y a moins de dépistages, le taux de positivité baisse également. Il s’élève à 4,1 %.
  • Près de 30 % de la population des Alpes-Maritimes a reçu au moins une dose de vaccin anticovid.

Au lendemain de la première étape du déconfinement, les Alpes-Maritimes montrent une voie plutôt optimiste sur l’évolution du Covid-19. La circulation du virus semble diminuer petit à petit avec un taux d’incidence de 126 cas positifs pour 100.000 habitants selon le site  Covidtracker qui met à jour ses données quotidiennement. Un nombre qui n’avait pas été observé dans le département depuis octobre 2020. En début avril, il s’élevait encore à 417.

À Nice plus particulièrement, longtemps au top des métropoles les plus touchées, le taux est descendu à 133 personnes infectées pour 100.000 habitants. La métropole est maintenant la dernière du classement en France. Fin février, le taux d’incidence battait des records en situant à 800.

Nice est en bas du classement des métropoles les plus touchées
Nice est en bas du classement des métropoles les plus touchées - Capture d'écran du site Covidtracker

L’Agence régionale de santé (ARS) Paca souligne néanmoins dans son dernier rapport, une diminution « des dépistages qui peut entraîner cette baisse du taux d’incidence ». Entre le 19 et le 25 avril, 36.612 personnes se font fait tester. Mais le taux de positivité, pourcentage de cas positifs par rapport au nombre de tests, baisse également. Il s’établissait à 4,1 % lundi soir. Il y a un mois, il était à 6,6 % dans le département.

Une situation toujours tendue dans les hôpitaux

« Les tensions hospitalières sont toujours préoccupantes avec un nombre de personnes hospitalisées en soins critiques toujours supérieur au pic observé en novembre 2020 », signale l’ARS. Actuellement, 458 personnes touchées par le coronavirus sont hospitalisées dans le département, 74 sont en réanimation ce qui porte à 83 % le pourcentage des lits occupés en réanimation par des patients Covid-19.

En ce qui concerne la vaccination, 29,65 % des Maralpins ont reçu leur première dose, soit 325.383 personnes. Certaines villes du département ont d’ailleurs élargi leur campagne vaccinale. Les Cannois et professionnels du privé exerçant à Cannes, âgés de 40 ans et plus sans comorbidité peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner. La métropole niçoise, quant à elle, a ouvert la vaccination aux personnes inscrites sur la plateforme mise en place en décembre, pour les samedis 1er et 8 mai, à la seule condition qu’elles aient plus de 18 ans, sans qu’aucune comorbidité ne soit requise.