Coronavirus dans les Alpes-Maritimes: Le département est repassé sous le seuil d'alerte maximale

COVID-19 Parallèlement, la tension continue de baisser dans les services de réanimation

F.Bi.

— 

L'hôpital Pasteur, à l'est de Nice
L'hôpital Pasteur, à l'est de Nice — SYSPEO/SIPA

Restés plusieurs longues semaines en tête des départements les plus touchés par le coronavirus en métropole, les Alpes-Maritimes sont désormais largement dépassées. Et, depuis ce week-end, la Côte d’Azur est même redescendue sous le seuil d’alerte maximale, établi à 250 cas de Covid-19 pour 100.000 habitants. Ce taux d’incidence était à 229 dimanche, selon Santé publique France. Parallèlement, la tension continue également à baisser  en réanimation.

En une semaine, le nombre de malades soignés dans ces services de soins intensifs est passé de 106 à 86, selon les données publiées ce lundi soir par l’Agence régionale de santé (ARS) Paca. Leur capacité initiale n’est plus dépassée (98,9 %) et 77,8 % des lits au total (y compris ceux spécialement libérés) sont occupés.

Onze morts de plus pendant le week-end

En hospitalisation conventionnelle, 272 personnes étaient traitées lundi soir dans les établissements du département, contre 286 une semaine plus tôt.

Pendant le week-end, l’épidémie a fait tout de même 11 morts de plus dans les Alpes-Maritimes. Depuis que l’ARS comptabilise les décès liés au Covid-19, elle en dénombre 1.428 au total dans les hôpitaux et 439 dans les Ehpad.