Confinement à Nice : Cinq idées de balades à faire dans un rayon de 10 km pour occuper ses vacances

SORTIES Le département des Alpes-Maritimes est confiné depuis le 19 mars, ce qui inclut de nouvelles restrictions de déplacements

Elise Martin

— 

Capture d'écran du rayon de 10 km autour de l'avenue Jean-Médecin à Nice, sur le site www.coordonnees-gps.fr
Capture d'écran du rayon de 10 km autour de l'avenue Jean-Médecin à Nice, sur le site www.coordonnees-gps.fr — Capture d'écran
  • Pour profiter des vacances et se dégourdir les jambes malgré les restrictions sanitaires, voici cinq idées de balades à moins de 10 km à vol d’oiseau depuis le centre de Nice (calcul fait à partir de Jean Médecin).
  • Il faudra seulement se munir d’un justificatif de domicile et rentrer avant le couvre-feu de 19 heures.

Confinement oblige, les déplacements sont limités. Mais par rapport aux précédentes mesures, cette fois, il est possible de sortir autour de chez soi dans un rayon de moins de 10 km à vol d’oiseau, sans limite de temps et avec un simple justificatif de domicile. Il est tout de même nécessaire de rentrer avant le couvre-feu à 19 heures et de ne pas être plus de six à se retrouver en extérieur.

20 Minutes a alors calculé cinq idées de randonnées urbaines et de balades au départ de  Nice pour éviter de tourner en rond pendant cette semaine de vacances.

L’incontournable sentier du littoral de Nice à Villefranche-sur-Mer

Départ : Jardin Félix Rainaud, après le restaurant La Réserve

Arrivée : Villefranche-sur-Mer

Durée : 45 minutes (1h30 aller-retour)

Distance : 2,4 km

Difficulté : Moyenne (escaliers)

Au départ du jardin Félix Rainaud, le chemin vous emmène jusqu’au Cap de Nice où l’on découvre le palais Maeterlinck. Il faut ensuite grimper les escaliers (beaucoup d’escaliers) pour atterrir sur la basse corniche. Après 800 m sur le boulevard Maeterlinck, le sentier reprend sur la droite avec des escaliers à nouveau (à descendre cette fois). S’ensuit des montées et des descentes creusées dans la roche pour apercevoir Villefranche-sur-Mer et la presqu’île de Saint-Jean-Cap-Ferrat. Le chemin se termine dans le quartier du Lazaret mais la promenade peut se poursuivre jusqu’au cœur de la ville en continuant le long du port de la Darse.

Le parc du mont Boron

Départ/arrivée : Port Lympia

Durée : 2 heures

Distance : 4,2 km

Difficulté : Moyenne

Vue depuis le fort du mont Alban lors de la balade au mont Boron
Vue depuis le fort du mont Alban lors de la balade au mont Boron - E. Martin / ANP / 20 Minutes

Pour accéder à cette randonnée, il est possible de refaire un bout du sentier du littoral. Une fois arrivé sur la basse corniche par le chemin qui part du jardin Félix-Rainaud, il faut traverser et remonter le boulevard du mont Boron sur 100 m. La balade continue sous le porche de l’impasse Ernestine vers l’escalier final. Ensuite, continuez à droite 500 m en montant sur la route forestière du mont Boron pour trouver à gauche l’amorce du sentier qui mène au plateau sommital. Un chemin de ronde permet d’effectuer le tour du fort du mont Alban. Pour redescendre, il faut suivre le chemin des Crêtes qui mène à la basse Corniche. Le parcours se termine ensuite en descendant par le chemin Tordu du mont Boron (escalier, puis ruelle).

La Petite Afrique

Départ/arrivée : Port de Beaulieu-sur-Mer

Durée : 2 heures

Distance : 3,4 km

Difficulté : Facile

Cette randonnée entre « mer et montagne » permet une vue à 180° depuis les hauteurs de Monaco jusqu’à Saint-Jean-Cap-Ferrat, la baie de Villefranche-sur-Mer et le mont Boron. Le départ se fait au port, où il faut emprunter la rue Gallieni, puis la rue du Marché pour dépasser la gare, l’office de tourisme et rejoindre la place Charles-de-Gaulle. Une fois traversée, prendre à gauche le chemin des Myrtes. Au boulevard Edouard VII, prendre à droite pendant 500 m pour rejoindre un escalier qui monte à gauche. La balade se poursuit pour arriver au quartier de la Petite Afrique avec un carrefour de quatre sentiers. La descente vers la baie de Beaulieu s’amorce par un sentier panoramique qui domine jardins et villas. Le chemin continue jusqu’au boulevard Edouard VII qu’il faut descendre environ 400 m pour trouver à gauche le raccourci de l’Escourchia et finir la descente par l’escalier, puis la ruelle des Mandarines et le boulevard Eugène-Gauthier jusqu’aux quais du port.

Le chemin de Nietzsche à Eze

Départ : Gare d’Eze Bord de Mer. L’entrée du chemin est signalée par un panneau

Arrivée : Juste à côté de l’entrée du Château de la Chèvre d’Or

Durée : 1h30

Distance : 2,1 km

Difficulté : Moyenne

Si la randonnée porte le nom du philosophe allemand, c’est parce qu’il y aurait trouvé l’inspiration pour écrire la troisième partie du livre Ainsi parlait Zarathoustra à la fin du XIXe siècle. Ce chemin relie le bord de mer d’Eze jusqu’au village médiéval. La montée est assez importante mais dès le départ, la randonnée donne sur une vue imprenable sur l’horizon méditerranéen. Après deux kilomètres de marche, il est possible de continuer la balade avec la visite du village, avec ses ruelles de pierre et son jardin exotique.

Le mont Chauve

Départ/arrivée : parking d’Aspremont

Durée : 3 heures

Distance : 8,4 km

Difficulté : Moyenne

Le mont Chauve désigne en réalité deux sommets jumeaux, le mont Chauve d’Aspremont à l’ouest et celui de Tourrette à l’est, occupés l’un et l’autre par des fortifications et une forêt d’antennes et pylônes de télécommunication. Depuis le belvédère au sommet, on peut reconnaître le port, la baie des Anges et le château. A partir du parking, la randonnée commence en contrebas, via le chemin piétonnier de la Vallière qui longe la route de Nice. Il faut traverser pour remonter le chemin du Campoun jusqu’à une bifurcation de sentiers et prendre à droite en suivant le tracé du GR 5. On parvient ainsi à un belvédère sur la vallée du Var. La balade continue pour arriver au pied du bastion du mont Chauve d’Aspremont. Il faut ensuite remonter à gauche et suivre la piste des Morgues qui conduit jusqu’au fort entouré d’antennes. Pour retourner au point de départ, il faut redescendre par la route jusqu’à une barrière et tourner à gauche vers le sentier qui ramène en direction du village via la baisse de Guigo.