Coronavirus à Nice : Record de France atteint avec 5.000 vaccinés en un jour sur un site

COVID-19 20 % de la population de l’agglomération niçoise et son arrière-pays est vaccinée selon Christian Estrosi

E.M.

— 

Une seringue avec une dose de vaccin Pfizer-BioNTech au centre de vaccination du Palais des Expositions à Nice
Une seringue avec une dose de vaccin Pfizer-BioNTech au centre de vaccination du Palais des Expositions à Nice — Syspeo / Sipa
  • Le centre de vaccination du palais des expositions à Nice a vacciné 5.000 personnes en une journée, un record en France.
  • 33.170 personnes ont reçu les deux doses du vaccin et 79.404 la première, ce qui correspond à 20 % de la population de la métropole niçoise selon Christian Estrosi.
  • Le maire de la ville veut accélérer les cadences de vaccination afin d’avancer au plus vite vers l’immunité collective.

Ça y est, c’est fait ! Sur le site Internet de la ville de Nice, le compteur affiche 5.000. C’est le nombre d’habitants vaccinés contre le Covid-19 depuis ce vendredi matin au centre du palais des expositions. L’objectif de la ville de « record de France de 5.000 vaccinés sur une journée et sur un seul site » est donc atteint.

Record de France réalisé par le centre de vaccination du palais des expositions à Nice
Record de France réalisé par le centre de vaccination du palais des expositions à Nice - Capture d'écran du site de la ville de Nice

« Je ne veux plus attendre », s’est exprimé Christian Estrosi très fier de battre ce record et d’avoir à Nice « le plus grand vaccinodrome » de l’Hexagone. Il ajoute : « Ce vaccinodrome est le seul centre de France à proposer une telle capacité vaccinale, grâce à l’arrivée de vaccins et une anticipation et réorganisation de l’administration. Si on veut gagner, on doit être encore plus rapide que le virus. »

« Nous sommes en avance »

« Nous sommes allés très vite, nous sommes en avance ! », s’est vanté Christian Estrosi, évoquant un taux de 20 % de la population vaccinée dans l’agglomération niçoise et son arrière-pays, « quand la moyenne nationale se situe à 12-13 % [selon le site VaccinTracker, 14,65 % des Français ont été en fait vaccinés au 7 avril] ». Il veut accélérer les cadences d’injection afin d’avancer au plus vite vers l’immunité collective.

L’opération s’inscrit dans un effort de mobilisation de volontaires, infirmiers, médecins et agents de la ville, sous couvre-feu depuis janvier et première à avoir été reconfinée le week-end avant le troisième confinement national.