Nice : Une navette électrique gratuite dans le centre « pour aider les habitants à laisser la voiture au garage »

TRANSPORTS Inaugurée ce jeudi par Christian Estrosi, cette nouvelle ligne s’inscrit dans un plan global d’amélioration de la qualité de l’air

Fabien Binacchi
— 
L'une des deux minibus en circulation
L'une des deux minibus en circulation — Métropole Nice Côte d'Azur
  • Deux navettes électriques vont sillonner gratuitement, et sept jours sur sept, une boucle de 3,8 km dans le centre-ville de Nice.
  • « Le déploiement de transports zéro émission sera déterminant pour atteindre notre objectif de diminution de 55 % de gaz à effet de serre d’ici 2030 sur le territoire métropolitain », explique le maire LR de Nice.

Après la ligne 2 du tramway et avant l’obligation de lever le pied, à moins de 30 km/h, la métropole niçoise dégaine ce jeudi matin son nouvel outil pour limiter la circulation routière (et améliorer la qualité de l’air) en centre-ville. Deux navettes électriques vont sillonner gratuitement, et sept jours sur sept, une boucle de 3,8 km, « pour aider l’ensemble des habitants à laisser la voiture au garage », détaille auprès de 20 Minutes Christian Estrosi.

Connectée au tram, à l’arrêt Jean Médecin (boulevard Victor-Hugo), où elle prend son départ, cette nouvelle ligne « verte » du réseau Ligne d’Azur dessert en 25 minutes les « grands axes », en passant notamment par le boulevard Dubouchage et le bord de mer.

La navette va faire une boucle sur 3,8km
La navette va faire une boucle sur 3,8km - Lignes d'Azur

Deux navettes de dix places chacune, et rapidement davantage ?

Les deux premières petites navettes mises en circulation ce jeudi transporteront à terme jusqu’à vingt personnes chacune. Un chiffre limité à dix actuellement, Covid-19 oblige. Avec un passage toutes les quinze minutes, et peut-être rapidement davantage : une montée en cadence et en nombre de véhicules dépendra du succès de cette initiative.

« Pour aider l’ensemble des habitants à laisser la voiture au garage, il faut être à leurs côtés. Cette navette électrique que les usagers pourront emprunter gratuitement est une des mesures d’accompagnement, explique le maire LR de Nice à 20 Minutes. Elle leur permettra de parcourir les quatre coins du centre-ville niçois sans émettre de gaz à effet de serre mais aussi de rejoindre les lignes 1 et 2 de tramway. »

Diminuer de moitié les gaz à effet de serre d’ici 2030

Après l’électrification de la ligne 12 de bus fin 2019, la mise en place de cette nouvelle navette « décarbonée », promise pendant la campagne de Christian Estrosi aux élections municipales, s’inscrit dans un plan global d’amélioration de la qualité de l’air.

« En plus des aides à l’acquisition de véhicules propres, du déploiement de bornes électriques de recharge, du plan vélo de la métropole et de la généralisation des 30 km/h dans le secteur végétalisé du centre-ville, le déploiement de transports zéro émission sera déterminant pour atteindre notre objectif de diminution de 55 % de gaz à effet de serre d’ici 2030 sur le territoire métropolitain », détaille encore le maire LR de Nice.