Vaccination à Nice : Une opération « coup de poing » organisée ce week-end

EPIDEMIE La métropole, l’une des plus touchée de France, va bénéficier de 12.000 premières doses de vaccin anti-Covid à administrer « en quarante-huit heures »

Fabien Binacchi

— 

Un flacon de 5 doses du vaccin Pfizer-BioNTech, dans le centre de vaccination Covid-19 de la Ville de Nice, le  11 janvier 2021
Un flacon de 5 doses du vaccin Pfizer-BioNTech, dans le centre de vaccination Covid-19 de la Ville de Nice, le 11 janvier 2021 — SYSPEO/SIPA

La métropole de Nice, toujours l’une des plus touchées de France par l’épidémie de Covid-19, va bénéficier d’un contingent exceptionnel de vaccins obtenu à condition qu’il soit administré « sur 48 heures, samedi et dimanche », a annoncé Christian Estrosi ce jeudi.

Cette nouvelle dotation de 12.000 premières injections, promise par le ministère de la Santé, va être dispatchée à Nice et dans les 48 autres communes de la métropole. D’autres sites de vaccination du département vont également se partager 12.000 autres doses, qui devront être utilisées dans les mêmes conditions.

Estrosi veut « montrer l’exemple »

Pour la collectivité niçoise, « il s’agit de 4.000 doses de Pfizer/BioNTech pour les plus de 75 ans et de 8.000 AstraZeneca pour les plus de 50 ans, sans condition », a fait savoir le maire LR de Nice, précisant qu’il bénéficierait d’une de ses 8.000 doses vendredi. « Je veux montrer l’exemple face aux réticences qui existent encore contre ce vaccin qui est pourtant excellent », a-t-il assuré.

Environ 43.000 personnes inscrites sur une plateforme mise en ligne par la métropole sont en train d’être contactées pour organiser la prise de rendez-vous ce week-end.

« Un bond considérable en très peu de temps »

« Cette opération coup de poing va nous permettre de faire un bond considérable en très peu de temps. Depuis le début de la campagne, nous avions vacciné 34.000 personnes, dont 13.000 ont déjà reçu une deuxième dose. Cette nouvelle dotation n’enlève en rien les deuxièmes doses programmées », a également expliqué l’élu.

Selon le dernier bilan de l’ARS Paca, publié ce jeudi, 58.467 personnes ont reçu au moins une première dose dans le département des Alpes-Maritimes, où le nombre de cas de Covid-19 est en moyenne, chaque jour, de 561 pour 100.000 habitants.