Coronavirus en Paca : La région double, à 200 millions d’euros, son soutien au secteur de la montagne

CRISE SANITAIRE Pour « gérer l’urgence » alors que les remontées mécaniques sont fermées, un plan d’investissement de huit millions d’euros a déjà été voté pour les stations de ski

20 Minutes avec AFP

— 

La station d'Isola 2000, dans le département des Alpes-Maritimes
La station d'Isola 2000, dans le département des Alpes-Maritimes — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

« Nous avons investi 100 millions d’euros dans notre politique montagne lors des cinq dernières années. Pour les cinq prochaines, nous y investirons 200 millions d’euros ». Le président de la région Paca a annoncé mardi un doublement de l’aide consacrée aux zones de montagnes frappées par les restrictions liées à l'épidémie de Covid-19.

La moitié de la somme sera dédiée aux stations et l’autre au développement économique, social et culturel des vallées, a précisé Renaud Muselier (LR), lors d’assises consacrées à l’avenir des Alpes-du-Sud.

« Un risque de cessation de paiement dans beaucoup de stations »

En attendant et pour « gérer l’urgence » alors que les remontées mécaniques sont fermées, l’assemblée régionale a voté vendredi un plan d’investissement de huit millions d’euros pour les stations de ski. « Des projets sont prêts. Il manquait un soutien franc et massif pour les réaliser », a expliqué l’élu.

Lors d’une table ronde, des élus et représentants de métiers de la montagne ont exprimé leur désarroi face à la situation économique critique des communes et des professionnels qui attendent toujours le versement d’aides promises par l’Etat.

« Il y a un risque de cessation de paiement dans beaucoup de stations », a alerté Pierre Vollaire, vice-président de l’Association des maires des stations de montagne, rappelant que 90 % de leurs recettes proviennent du ski. Les sports d’hiver font vivre plus de 60.000 personnes en Paca et attirent près de deux millions de touristes chaque hiver.