Tempête Alex : La liaison entre Vintimille et Nice de retour à la normale d'ici le mois de mai

APRES LE DELUGE Dans la vallée de la Roya, le pont de Perthus sera le premier des douze ponts entièrement détruits à être reconstruit

20 Minutes avec AFP

— 

Les dégâts causés par les intempéries à Vintimille (Italie)
Les dégâts causés par les intempéries à Vintimille (Italie) — Federico SCOPPA / AFP
  • La vallée de la Roya a été dévastée par la tempête Alex en octobre dernier.
  • Douze ponts ont été entièrement détruits. Le premier reconstruit permettra un retour de la circulation à la normale mi-mai.
  • Le département a estimé à plus de 280 millions d’euros le montant des travaux du réseau routier dans cette vallée.

À l’occasion d’une visite de chantier dans la vallée de la Roya, Charles-Ange Ginésy, président du département des Alpes-Maritimes a annoncé le rétablissement d’une liaison normale avec Vintimille, en Italie, et Nice à compter de la mi-mai. La région avait été totalement dévastée par la tempête Alex en octobre.

« Le pont de Perthus, le premier des douze ponts entièrement détruits dans la vallée à être reconstruit, sera livré le 5 mai pour une mise en circulation dans les jours suivants », a précisé Charles-Ange Ginésy.

Actuellement, les habitants de la vallée de la Roya devaient emprunter une route de montagne pour rejoindre la côte à Vintimille. Ils pourront également atteindre plus rapidement Nice via l’autoroute A8 grâce à ce pont.

280,6 millions d’euros de travaux pour le réseau routier

Du côté de Castérino, une piste va permettre dès le printemps, de rétablir une liaison avec le village enclavé depuis la destruction de la route qui y menait. D’autres travaux sont prévus à la sortie du tunnel de Tende, qui relie la Roya à l’Italie du Nord. Ils seront réalisés dès que les autorités italiennes auront donné leur feu vert.

Au total, le département a chiffré à 280,6 millions d’euros le coût du rétablissement du réseau routier dans cette vallée. « Nous avons déjà effectué pour 18,6 millions d’euros de travaux, nous sommes actuellement sur un rythme de 5 à 6 millions d’euros par mois et ce rythme va s’accélérer », a promis le président du département.

La région Paca et l’État ont déjà versé respectivement de 20 millions et 10,8 millions d’euros pour aider le département, qui a aussi emprunté 200 millions d’euros pour financer l’ensemble des travaux occasionnés par les dégâts de la tempête Alex.

La Commission européenne vient de valider le principe d’un soutien pour un montant compris, selon Charles-Ange Ginésy, entre 60 et 100 millions d’euros.