Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Polygone Riviera doit fermer malgré ses allées en extérieur

CRISE SANITAIRE Les nouvelles mesures imposent la fermeture du centre commercial de 70.000 m2 qui avait pu rester ouvert jusque-là

F.Bi.

— 

Le centre commercial Polygone Riviera, à Cagnes-sur-Mer
Le centre commercial Polygone Riviera, à Cagnes-sur-Mer — SYSPEO/SIPA

Sa configuration « aérée » et ses allées extérieures lui avaient permis de rester ouvert malgré la décision du gouvernement, début février, de fermer les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 pour lutter contre la propagation du Covid-19. Mais avec le confinement localisé le week-end et les nouvelles mesures plus strictes annoncés lundi par le préfet des Alpes-Maritimes, pour toutes les surfaces de plus de 5.000 m2, Polygone Riviera est désormais logé à la même enseigne que Cap 3000. Le centre de Cagnes-sur-mer de 70.000 m2 est fermé dès ce mardi et « pour quinze jours minimum », a indiqué sa direction.

« Seuls votre pharmacie et vos commerces alimentaires (Botanic, Lindt) seront ouverts du lundi au vendredi aux horaires habituels ainsi que les boutiques proposant du click & collect » comme permis par la préfecture, a-t-elle précisé sur Facebook.

Les services de l’Etat précisent bien que « les commerces, espaces commerciaux ou unités commerciales, y compris distribués par des allées extérieures, de plus de 5.000 m2, seront fermés », à l’exception « des commerces alimentaires et pharmacies ».