Coronavirus à Nice : Véran juge la situation « très inquiétante », de nouvelles places vont être ouvertes en réa

CRISE SANITAIRE Le ministre de la Santé est attendu sur place samedi alors que les services hospitaliers azuréens sont en surchauffe

Fabien Binacchi
— 
Olivier Véran, le 4 février 2021
Olivier Véran, le 4 février 2021 — Martin BUREAU / AFP

Avec un record de 114 malades du Covid-19 en réa ce jeudi soir, soit 7 de plus que mercredi, l’épidémie n’aura jamais été aussi alarmante dans les Alpes-Maritimes. Les services hospitaliers sont en surchauffe, les taux d’incidence sont au plus haut et le ministre de la Santé, qui juge la « situation très inquiétante », est attendu à Nice samedi.

Si le nombre d’hospitalisations conventionnelles est en légère baisse (-5,7 % en une semaine), dans les services de réanimation de la Côte d’Azur, la capacité initiale est très largement dépassée (131 %) et 94,5 % des lits (y compris ceux spécialement libérés) sont occupés, selon les chiffres de l’Agence régionale de santé (ARS) Paca publiés ce jeudi.

Des décisions ont donc été prises. « Au moins six lits supplémentaires en réa et en soins d’oxygénothérapie » et davantage « en fonction des besoins » vont « être ouverts », annonce à 20 Minutes Romain Alexandre, le délégué départemental de l’ARS. La situation est particulièrement tendue à Nice où le taux d’incidence, le nombre de cas pour 100.000 habitants, dépasse largement 500, bien au-delà du reste de la France.