Vaccination dans les Alpes-Maritimes : Un objectif de 135.000 personnes vaccinées d’ici fin février

SANTÉ La campagne de vaccination des Alpes-Maritimes suit une « stratégie d’équité territoriale » avec un nombre de doses distribué en fonction du pourcentage de personnes âgées de plus de 75 ans

Elise Martin

— 

Première vaccination dans l'EHPAD municipal de Nice, Les Anciens Combattants, le 4 janvier dernier (illustration)
Première vaccination dans l'EHPAD municipal de Nice, Les Anciens Combattants, le 4 janvier dernier (illustration) — SYSPEO/SIPA
  • Le département dispose de 33 centres de vaccination, 13 fonctionnant tous les jours ouvrables et 20 antennes de proximité ouvertes sur des plages spécifiques.
  • Près de 14.000 personnes sont vaccinées ce mercredi soir dans les Alpes-Maritimes.
  • Le taux d’incidence pour 100.000 habitants a légèrement baissé depuis la semaine dernière.

« Nous allons recevoir 10.000 à 11.000 doses à partir de la semaine prochaine », annonce Bernard Gonzalez, préfet des Alpes-Maritimes. « Nous pourrons rassurer les collectivités sur le nombre de doses sur lesquelles elles peuvent compter ». Par souci d’équité territoriale, les vaccins sont répartis dans les 33 centres de vaccinations du département en fonction du pourcentage de personnes âgées de plus de 75 ans.

Cette stratégie de vaccination est « une spécificité maralpine » précise le préfet. Il poursuit : « Nous avons décidé d’aller vers nos populations à travers le déploiement d’un lourd dispositif de proximité qui fonctionne grâce à la solidarité de toutes les collectivités ». Chaque soir, la cellule opérationnelle, créée par la préfecture comme un outil de suivi, s’informe des besoins des centres pour « gérer au mieux les livraisons ».

Bernard Gonzalez préconise un service de « pré-inscriptions » avant de donner des rendez-vous pour ensuite « rappeler les patients en fonction des doses arrivées ». Mercredi soir, 14.000 personnes étaient vaccinées, soit « 30 % de la population de plus de 75 ans de la région », selon le préfet.

2.000 vaccinations par jour dans les Alpes-Maritimes

« Tout dépend du rythme de livraisons mais nous espérons que d’ici fin février, les 135.000 personnes âgées de plus de 75 ans du département soient vaccinées », affirme le préfet.

Romain Alexandre, directeur départemental de l’Agence régionale de santé précise : « Nous avons été dotés des deux vaccins, Pfizer-BioNTech et Moderna. Mi-février, nous pourrons éventuellement aller plus vite dans la vaccination si Moderna nous livre davantage ». Les Alpes-Maritimes ont reçu 4.875 doses de Moderna et près de 15.000 de Pfizer-BioNTech, des dotations supplémentaires face « à la situation exceptionnelle » du département.

Avec un taux d’incidence à 435 cas confirmés pour 100.000 habitants dans le département ce mardi contre 456 vendredi dernier, les chiffres sont légèrement en baisse mais les hôpitaux sont « en flux tendus avec 250 patients hospitalisés pour Covid et 70 en service réanimation », avoue Romain Alexandre.