Coronavirus à Nice : La campagne de vaccination commence de manière anticipée dès ce mercredi

VACCIN Le maire de Nice, Christian Estrosi, en avait fait la demande, il a visiblement été entendu par le gouvernement

20 Minutes avec AFP

— 

Christian Estrosi est le maire de Nice depuis 2008.
Christian Estrosi est le maire de Nice depuis 2008. — SYSPEO/SIPA

Face à la recrudescence des cas de Covid-19 à Nice, la vaccination y commence de façon anticipée dès ce mercredi, a annoncé le maire LR de la ville, Christian Estrosi. « Dès aujourd’hui à Nice, nous lançons les campagnes de vaccinations de manière anticipée », a expliqué Christian Estrosi sur France Inter, qui en avait formulé la demande publiquement lundi.

Avec une semaine d’avance, selon la mairie, la vaccination va commencer au CHU de Nice, puis continuer la semaine prochaine dans les maisons de retraite (Ehpad puis maisons autonomie), avant d’être élargie fin janvier par tranche d’âges, à commencer par les plus de 65 ans. Sur la plateforme de pré-inscription mise en place par la municipalité, 10.000 personnes sont déjà inscrites hors-Ehpad, a affirmé Christian Estrosi.

Estrosi aussi favorable au couvre-feu à 18 heures

« Chaque territoire ayant sa spécificité, il se trouve que nous, nous sommes frontaliers avec Monaco, avec l’Italie, avec un aéroport qui est passé de 20 vols par jour, à 120 vols, c’est-à-dire le niveau de 50 % de fréquentation de décembre 2019. Tout cela a ramené une circulation importante du virus », a expliqué sur France Inter l’élu.

Il a par ailleurs salué la proposition du gouvernement d’anticiper de deux heures, à 18h, le couvre-feu dans les zones de la moitié est de la France, dont Nice, où le virus circule rapidement : « Si vous ne pouvez plus sortir à 18 heures, ça nous permet de maîtriser tous ceux qui pourraient déroger à la règle. »