Tempête Alex dans les Alpes-Maritimes : Un mois et demi après, l’eau potable enfin de retour à Tende

APRES LE DELUGE Si l’accès à l’eau a été rétabli, l’approvisionnement en denrées alimentaires reste compliqué alors que les accès routiers sont toujours coupés

F.Bi. avec AFP

— 

A Tende, les accès routiers sont toujours impraticables
A Tende, les accès routiers sont toujours impraticables — M. Bernouin / ANP / 20 Minutes

La bonne nouvelle est enfin arrivée, un mois et demi après les inondations du 2 octobre qui ont ravagé plusieurs vallées des Alpes-Maritimes : l’eau potable est de retour à Tende, a annoncé ce jeudi le maire du village, Jean-Pierre Vassallo.

Depuis le 14 novembre, l’eau est revenue au robinet et peut être à nouveau bue sans risque sauf dans un quartier mais ce n’est que provisoire. Huit kilomètres de canalisation ont été détruits dans la vallée, selon la Communauté d’agglomération de la riviera française (CARF) qui doit bientôt commencer des réparations définitives.

Ça reste « compliqué » pour les courses

« On n’a plus à trimballer des bidons », se réjouit Mandy Desmet, 25 ans. Ce pompier volontaire de 25 explique que ça reste, en revanche, « compliqué » pour les courses : « A part deux bouchers, on n’a pas de commerces ».

Ravitaillé au départ par hélicoptère, Tende et ses 2.200 habitants, toujours sans accès routier, dépendent pour s’approvisionner d’un train-wagon montant jusqu’au hameau voisin de Saint-Dalmas-de-Tende. Les marchandises sont déchargées le soir par des bénévoles mais « il faut ensuite grimper un talus qui sera impraticable même en 4x4 s’il neige ou s’il gèle », précise Jean-Pierre Vassallo.

L’ensemble des dégâts subi par les Alpes-Maritimes le 2 octobre est estimé à deux milliards d’euros par le député et vice-président du conseil départemental LR Eric Ciotti. Neuf personnes sont mortes et neuf autres sont toujours portées disparues.