Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Quarante-sept décès de malades du Covid-19 en sept jours

CRISE SANITAIRE Le bilan fait notamment état de la mort, mercredi, de quinze résidents d’Ehpad atteints par le nouveau coronavirus

Michel Bernouin

— 

95% des lits de réanimation sont occupés dans les Alpes-Maritimes.
95% des lits de réanimation sont occupés dans les Alpes-Maritimes. — PHILIPPE MAGONI/SIPA

Du jamais vu depuis le début de l’épidémie de coronavirus en mars dans les Alpes-Maritimes. En sept jours, au moins 47 personnes atteintes du Covid-19 sont décédées selon les données publiées par l’Agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte-d'Azur ce jeudi.

Mercredi, l’ARS a comptabilisé 17 décès, dont 15 en Ehpad. Un pic de mortalité journalière qui n’avait jamais été atteint. Au plus fort de la première vague, l’ARS avait comptabilisé au maximum 11 décès en une seule journée. Le nombre moyen de décès par jour, lissé sur sept jours, s’élève ce jeudi à près de sept, le plus haut niveau atteint lors du pic épidémique du printemps.

Les services de réanimation proches de la saturation

Le nombre de patients Covid hospitalisés, notamment en réanimation, est toujours en hausse, ce qui n’augure pas de bonnes nouvelles pour les prochains jours. Au total, 358 malades du coronavirus sont à l’hôpital ce jeudi. C’est plus que lors de la vague du printemps dernier. Parmi eux, 65 sont en réanimation (16 admissions mercredi), ce qui porte à près de 95 % de taux d’occupation des lits de réanimation dans les Alpes-Maritimes.

La seule donnée encourageante concerne le nombre de reproduction du virus, le fameux « R » : selon Santé publique France il a chuté à 1,13 le 3 novembre (dix personnes porteuses du coronavirus en contaminent onze), après avoir atteint un pic à 1,48 une semaine plus tôt. Cela signifie que l’épidémie progresse moins rapidement… mais continue de progresser dans les Alpes-Maritimes.