Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Plus de la moitié des lits de réanimation sont occupés

DEUXIEME VAGUE L’épidémie de Covid-19 continue de progresser dans les Alpes-Maritimes. Elle se traduit par une nette hausse du nombre de personnes hospitalisées, en réanimation notamment

M.B.

— 

Coronavirus: Plus de 2.000 personnes en réanimation en Franc
Coronavirus: Plus de 2.000 personnes en réanimation en Franc — PHILIPPE MAGONI/SIPA

Une progression « alarmante » de l’épidémie de Covid-19 dans les Alpes-Maritimes. C’est l’adjectif choisi par la préfecture samedi soir pour annoncer un durcissement des contrôles concernant « le respect des gestes barrières » à Nice. Ce mardi, les derniers chiffres publiés par le gouvernement confirment la progression de la maladie dans les Alpes-Maritimes.

Depuis lundi, plus de la moitié des places disponibles dans les services de réanimation sont occupées (53,7 % précisément). On dénombre désormais 34 personnes admises en réa, soit le chiffre le plus élevé enregistré depuis le 1er mai.

Quatre décès en une semaine

Le nombre total de malades du coronavirus hospitalisés s’élève à 197. C’est 30 personnes de plus qu’il y a un mois. Pour mémoire, au plus fort de la « première vague » dans les Alpes-Maritimes, il y avait 282 patients Covid dans les hôpitaux azuréens. Quatre malades du coronavirus sont mortes en une semaine dans le département. Le nombre total de décès s’élève à 234 depuis le début de l’épidémie, et progresse actuellement lentement.

Les regroupements de plus de dix personnes sont proscrits sur « l’ensemble de la voie publique » et dans « les lieux ouverts au public » dans l’ensemble des Alpes-Maritimes, et depuis lundi les rassemblements privés dans des « établissements recevant du public » incompatibles avec le port du masque sont interdits. Cela concerne notamment les soirées étudiantes et les mariages.