Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : L'épidémie montre des signes de reprise

SANTE Les données publiées par l'Agence régionale de santé Paca et par Santé publique France divergent mais indiquent une reprise de l'épidémie

Michel Bernouin

— 

Coronavirus en France
Coronavirus en France — Christophe Simon/AP/SIPA

Deuxième vague ou pas, l’épidémie de coronavirus progresse dans les Alpes-Maritimes. Le nombre de patients hospitalisés augmente nettement, selon le bilan publié ce mercredi par l’agence régionale de santé (ARS) Provence-Alpes-Côte-d'Azur.

Cent-trente-quatre personnes atteintes du Covid-19 sont hospitalisées, soit treize de plus qu’il y a une semaine. Leur nombre reste encore inférieur au niveau d’il y a trois semaines. Parmi elles, dix-neuf sont soignées en réanimation (+1). Les services de réanimation affichent un taux d’occupation proche de 45 % selon Santé publique France.

Les différents « taux » n’évoluent pas tous dans le même sens

Le « taux de positivité » est en forte hausse, passant en une semaine de 6,1 % à 9,9 % selon l’ARS Paca. Le taux de reproduction estimé du virus est de 1,2 selon Santé publique France, ce qui confirme que l’épidémie progresse, dix malades contaminant en moyenne douze personnes.

Mais le « taux d’incidence », c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas sur 100.000 habitants, est lui toujours en baisse. Il s’élève actuellement à 76 (contre 81 il y a une semaine et 106 il y a deux semaines) selon l’ARS Paca… Mais Santé publique France indique que ce taux est aujourd’hui remonté à 116.

Face à une situation qui se dégrade lentement mais sûrement, la préfecture a annoncé lundi la prolongation des mesures anti-épidémie et en a même durci une : jusqu’alors interdits « dans les parcs, jardins, plages et sur les quais », les regroupements de plus de dix personnes sont désormais proscrits sur « l’ensemble de la voie publique » et dans « les lieux ouverts au public ».