Tempête Alex : Le parc Alpha « détruit » dans les Alpes-Maritimes, des loups dans la nature alerte une élue

ANIMAUX La préfecture a confirmé ce dimanche à 20 Minutes la « destruction » du centre animalier

Fabien Binacchi

— 

Un loup du Parc Alpha
Un loup du Parc Alpha — Puremontagne
  • Le parc Alpha, qui accueille une douzaine de loups dans les Alpes-Maritimes a été détruit au cours des intempéries.
  • Un loup serait mort selon des témoins et d’autres pourraient être sortis de leur enclos.

Les intempéries et les inondations qui ont ravagé plusieurs villages de montagne ce week-end dans le département des Alpes-Maritimes, n’ont pas épargné le parc Alpha loup, à Saint-Martin-Vésubie. La préfecture a confirmé ce dimanche peu avant 14h à 20 Minutes la « destruction » de ce centre animalier ouvert au public, sans plus de précision pour le moment. Une élue affirme que des «  loups sont en liberté ».

Denise Leiboff, la maire du petit village de Lieuche, également présidente de l’Association des communes pastorales en Paca, avait alerté dès samedi sur son compte Facebook à propos de « cette information très préoccupante » reçue « de la préfecture ». Elle accompagnait son post avec la capture d’écran d’un compte rendu : « Parc alpha loup complètement détruit. Les loups sont en liberté. Confirmation par hélico ».

« Ils chercheront à se nourrir ailleurs »

Inquiète notamment pour les troupeaux, Denise Leiboff réclame que « les mesures urgentes et concrètes qui s’imposent soient prises par les services de l’Etat dans les meilleurs délais ».

« Dès que ce sera possible, des agents de l’Office français de la biodiversité [OFB] seront dépêchés sur place par des moyens aériens pour évaluer la situation et le cas échéant pour capturer les animaux avec des fusils hypodermiques », a expliqué à 20 Minutes Eric Hansen, directeur interrégional Paca et Corse de l’OFB.

« On sait par des témoins, et notamment un employé, que le parc est détruit et qu’il y a au moins un loup arctique mort », a-t-il ajouté. « Il y a urgence car si on n’intervient pas rapidement pour leur nourrissage, ils chercheront ailleurs. Et on ne veut surtout pas qu’ils rencontrent les loups sauvages qui évoluent dans le Mercantour », alerte-t-il.

Trois espèces pas présentes dans cette zone

Car le parc Alpha accueillait avant les inondations treize animaux de trois espèces qui ne sont pas présentes dans cette zone à l’état naturel : des loups noirs du Canada, des loups gris d’Europe centrale et trois loups arctiques.

Dans un communiqué, le syndicat de promotion du tourisme du Mercantour « Pure montagne Côte d’azur », qui gère le parc, a assuré avoir transmis aux autorités « des fiches signalétiques et les références des puces des animaux du parc ».

Dans tous les cas, il faudra que l’OFB puisse placer ses animaux dans d’autres centres adaptés, indique Eric Hansen. « D’après les premiers témoignages, le centre Alpha nécessitera de très gros travaux pour redevenir opérationnel », dit-il.