20 Minutes : Actualités et infos en direct
INONDATIONSCastex fait part de sa « vive inquiétude » sur le bilan de la tempête Alex

Tempête Alex : Dans les Alpes-Maritimes, Jean Castex fait part de sa « vive inquiétude sur le bilan définitif »

INONDATIONSAu moins huit personnes sont disparues, dont deux sapeurs-pompiers
Tempête Alex: Huit personnes disparues et dix autres « supposées disparues »
Clément Giuliano

Cl.G. avec AFP

Le Premier ministre Jean Castex a fait part ce samedi de sa « vive inquiétude sur le bilan définitif » des graves intempéries dans les Alpes-Maritimes, où huit personnes sont signalées disparues après le passage de la tempête Alex, et où on est sans nouvelles « de très nombreuses personnes ».

Un capitaine des sapeurs-pompiers et un sapeur-pompier volontaire font partie des personnes disparues, a indiqué Jean Castex. 871 membres des forces de secours et de sécurité, dont 204 en renfort, sont mobilisés. « Au moment où je vous parle, la priorité est à la recherche des victimes, à l’approvisionnement et à l’hébergement des populations sinistrées et au rétablissement des moyens de communication, notamment avec les 12 communes qui ont été les plus durement frappées », a-t-il annoncé lors d’un point presse à la préfecture de Nice.

L’urgence à la recherche des personnes disparues

« J’ai décidé dès ce matin de déployer également des forces complémentaires de l’armée, a poursuivi Jean Castex. Dès à présent, des hélicoptères lourds et, très rapidement, un régiment du génie ainsi que le centre national des ponts de secours dépendant du ministère de la Transition écologique pour aider à des mesures d’urgence et de reconstruction. »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« Nous débloquerons également, a-t-il ajouté, des secours d’extrême urgence pour les familles ayant dû quitter leurs habitations » et « au début de la semaine prochaine, seront également mis en oeuvre les dispositifs permettant aux collectivités, qui ont subi des dégâts matériels tout à fait impressionnants, de bénéficier de la solidarité de l’État ».

« La procédure de catastrophe naturelle » est « engagée » pour que le Conseil des ministres « puisse la déclarer dès mercredi prochain », a ajouté le Premier ministre. Il s’exprimait après avoir survolé, en compagnie du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, les zones sinistrées et après s’être rendu à Saint-Martin-Vésubie pour « constater les dégâts et [s]'entretenir avec le maire, les forces de sécurité et la population sinistrée ».

Sujets liés