Coronavirus dans les Alpes-Maritimes : Fermeture à 22h dès ce lundi soir… pour les bars uniquement

COVID-19 Les salles de sport doivent également fermer et les fêtes familiales sont interdites dans les salles polyvalentes

Fabien Binacchi

— 

La terrasse d'un bar (Illustration)
La terrasse d'un bar (Illustration) — Matteo Nardone- Pacific Press - Rex - Sipa

Ils menaçaient de désobéir si le préfet les contraignait à baisser le rideau dès 22 h. Les restaurateurs ne sont en fait pas concernés. Un arrêté qui doit être pris ce lundi soir pour une application immédiate réduira la plage horaire des seuls bars, a indiqué la préfecture.

Et la mesure, si elle ne s’appliquera donc qu’aux débits de boissons, concernera finalement l’ensemble du département des Alpes-Maritimes, et pas seulement la métropole de Nice, classé « zone d’alerte renforcée » face au Covid-19.

Les salles de fitness fermées

Le préfet des Alpes-Maritimes a également annoncé la « fermeture des établissements sportifs publics et privés », sauf pour les « activités des groupes scolaires, parascolaires ou de mineurs, les sportifs professionnels et de haut niveau, les formations continues et les activités de plein air ». Les rassemblements festifs et familiaux sont également proscrits dans « les salles des fêtes et polyvalentes, les chapiteaux, tentes et structures ».

Ces nouvelles mesures s’appliqueront jusqu’au 12 octobre. Elles complètent celles déjà annoncées le 22 septembre comme la fermeture des restaurants à 00 h 30 et l’interdiction de la vente d’alcool à emporter après 20 h et de « toutes activités musicales amplifiées » en extérieur. Les regroupements privés de plus de dix personnes sont toujours proscrits. La limitation de 1.000 personnes dans les grands rendez-vous ne comprend désormais que les visiteurs et pas les organisateurs et les équipes techniques.