Coronavirus dans les Alpes-Maritimes: Le port du masque n'est plus obligatoire partout, dans certaines villes

REGLEMENTATION La préfecture a pris de nouveau arrêtés pour préciser des secteurs d’obligation

Fabien Binacchi

— 

Un panneau indiquant le port du masque obligatoire (illustration)
Un panneau indiquant le port du masque obligatoire (illustration) — SYSPEO/SIPA

La préfecture des Alpes-Maritimes vient à nouveau d’adapter ses textes sur l’obligation du port du masque. Comme c’était déjà le cas à Biot, Colomars, Eze, La Gaude, Saint-Jeannet et Villeuneve-Loubet, il ne sera désormais aussi demandé que dans certains secteurs d’Antibes, Beausoleil, Cannes, Le Cannet, Carros, Grasse et Valbonne.

De nouveaux arrêtés validés ce vendredi précisent les quartiers concernés par cette obligation. Dans la cité des festivals par exemple, seul la « banane » et certains grands axes sont désormais concernés. A Antibes, seuls les badauds circulant dans l’hyper centre-ville, le centre de Juan-les-Pins et le boulevard du Président-Wilson peuvent être verbalisés.

L’obligation du port du masque reste en revanche globale pour Nice mais aussi Cagnes-sur-Mer, Mandelieu-La-Napoule, Menton, Mougins, Saint-Laurent-du-Var, Vallauris, Vence, Roquebrune-Cap-Martin et la Trinité. Dans ces communes, un arrêté du 18 septembre reste en vigueur.