Coronavirus à Nice: Trois cas positifs parmi les adhérents d'une salle de sport, elle ferme ses portes

COVID-19 Les autres adhérents « ont été contactés afin de les informer de leur mise en quatorzaine et de la nécessité de procéder au test PCR », indique la mairie

Fabien Binacchi

— 

L'entrée du palais des sports Jean-Bouin, à Nice
L'entrée du palais des sports Jean-Bouin, à Nice — SYSPEO/SIPA

Les cas positifs se sont enchaînés sur quatre jours seulement. Après la confirmation de trois diagnostics du Covid-19 parmi les adhérents de la salle de « bike » du complexe sportif municipal Jean-Bouin, consacrée à la pratique du vélo, sa fermeture a été décrétée, annonce la ville de Nice ce vendredi.

Le premier signalement remonte à samedi. « Un usager a informé le complexe qu’il était testé positif. [Mais ce dernier] n’ayant été en contact avec aucun adhérent ni aucun agent depuis sa dernière venue [le 18 août], celui-ci ne représente aucun risque de contagion », avance la mairie. Sauf que, mardi, le 25 août, les responsables de la salle ont appris que deux autres personnes, aussi testées positives, avaient assisté au cours du 21 août.

Désinfection totale

Les adhérents ayant été en contact avec eux « ont été contactés afin de les informer de leur mise en quatorzaine et de la nécessité de procéder au test PCR », explique encore la ville. « Par mesure de précaution et en accord avec le référent Covid de la ville de Nice, il a été décidé de fermer la salle de bike ». En attendant, elle fait l’objet d’une désinfection totale et d’un réaménagement avec les vélos plus espacés.

Cette semaine, le maire de Nice LR Christian Estrosi a fait savoir que le taux de positivité dans la ville, parmi tous les tests pratiqués, était passé « de 1 à 2 % au début du mois d’août à 10 % en moyenne ». Jeudi matin, le gouvernement a fait passer le département des Alpes-Maritimes au niveau rouge « vulnérabilité élevée ».