Elections municipales à Nice : Christian Estrosi réélu avec 59,31 % des voix

ELECTIONS Revivez le second tour des élections municipales à Nice, dans les Alpes-Maritimes et dans les départements limitrophes

Olfa Ayed

— 

Christian Estrosi, maire sortant (LR) de Nice, le 23 juin sur une plage de la promenade des Anglais
Christian Estrosi, maire sortant (LR) de Nice, le 23 juin sur une plage de la promenade des Anglais — Lionel Urman/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Christian Estrosi (LR), le maire sortant, est réélu avec 59,31 % des voix devant la liste du Rassemblement national menée par Philippe Vardon, 21.39 % et la liste écologiste de Jean-Marc Governatori qui obtient 19,30 %.
  • Ce sont 27,8 % des électeurs qui sont allés voter dimanche 28 juin pour le second tour des élections municipales à Nice, soit un peu plus d’un électeur sur quatre.
  • L’entre-deux tour a été marqué par l’absence de campagne électorale des candidats et la non-participation au débat de Christian Estrosi.
  • Retrouvez tous les résultats ville par ville du second tour des élections municipales

A LIRE AUSSI

A VOIR

Merci d’avoir suivi cette soirée électorale avec nous. Le Live du second tour des élections municipales à Nice est maintenant terminé ! Merci de nous avoir suivis. Vous pouvez retrouver les résultats ici. Bonne nuit !

23 h 50 : Des surprises à Vence, Vallauris, Valbonne et Carros

A Vence, la maire sortante Catherine Le Lan (LDIV), qui récolte 19,39 % des voix, est devancée par Régis Lebrigue (LDIV), élu avec 41,71 % et avec seulement 149 voix d’écart sur Patrick Scalzo (LDVC). Ce dernier obtient 38,70 % des suffrages.

Kevin Luciano (DIV) devient maire de Vallauris-Golfe Juan avec 35,44 % des votes, devançant de quelques points la sortante Michelle Salucki (LR, 32,41 %).

C’est la tête de liste écologiste, Joseph Cesaro, qui est élu maire de Valbonne avec 45,5 % des voix. Il est suivi par Christophe Etoré (LDVC), le sortant qui récolte 28,9 % des suffrages et de Marc Daunis (LDVG), qui en a obtenu 25,6 %.

Ce fut une élection très serrée à Carros, entre Yannick Bernard (DVD) et le maire sortant Charles Scibetta (DIV). C’est finalement le premier qui remporte la municipalité avec 31 voix de plus. Ils totalisent respectivement 50,34 % et 49,66 % des suffrages.

23 h 34 : Eric Ciotti félicite les maires LR des Alpes-Maritimes et « salue la belle victoire de Christian Estrosi »

« Je salue la belle victoire de Christian Estrosi à Nice », écrit ce dimanche soir, dans un communiqué Eric Ciotti. En brouille avec le maire de la capitale azuréenne pendant un temps, le député avait finalement renoncé à se présenté contre lui.

Eric Ciotti se « réjouit également des victoires au second tour de Jean-Claude Guibal à Menton, Louis Nègre à Cagnes-sur-Mer, Patrick Cesari à Roquebrune-Cap-Martin, Michèle Paganin à Auribeau-sur-Siagne ou encore Jean-Mario Lorenzi à Sospel ».

23 h 25 : Louis Nègre réélu à Cagnes-sur-Mer

Le maire sortant, Louis Nègre (LR) a obtenu 47,86 % des voix ce dimanche soir. Il faisait face à son ex-première adjointe passée dans l’opposition, Josy Piret (LDVD), qui obtient 34,48 %, et au candidat du RN Jean-Paul Perez (17,66 %).

23 h 19 : À Menton, Jean-Claude Guibal rempile pour un sixième mandat

Jean-Claude Guibal (LR) remporte la mairie de Menton avec 55,70 % des voix, face à Olivier Bettati (CNIP, 44,30 %).  Le taux de participation de 42,83 %.

23 h 02 : Christian Estrosi « n’a été élu que par un électeur niçois sur cinq », raille Philippe Vardon à Nice

« Ce résultat devrait appeler Christian Estrosi à un peu plus d’humilité. Concrètement, il n’a été élu que par un électeur niçois sur cinq » a déclaré à 20 Minutes le candidat du RN Philippe Vardon ce dimanche soir. Ce dernier, a récolté 21,32 % des voix pour ce second tour des élections municipales.

« Espérons que cela le conduise à revoir certaines pratiques autocratiques, sans écouter personne, comme il l’a fait pour ses pistes cyclables post-confinement. » Et le représentant du parti de Marine Le Pen encourage le maire réélu « à interroger les Niçois sur son projet de destruction du palais Acropolis et du Théâtre national de Nice ou à défaut de l’abandonner ».

22 h 55 : « Un résultat de cette nature devrait nous donner une belle force d’influence », réagit Jean-Marc Governatori à Nice

Le tête de liste écologiste Jean-Marc Governatori arrive en troisième position ce soir à Nice avec 19,40 % des voix. « Nous réalisons un score historique à Nice. Nous obtenons le meilleur score pour une liste 100 % écolo parmi les villes de plus de 15.000 habitants. Un résultat de cette nature devrait nous donner une belle force d’influence pour les questions environnementales », réagit-il alors qu’en France, de nombreuses villes ont élu des maires « écolo ».

22 h 40 : « Je reste un homme de droite », souligne Christian Estrosi

« Je reste un homme de droite, un gaulliste social », Christian Estrosi, réélu à la mairie de Nice, réaffirme son positionnement politique dans les derniers mots de son discours donnés à la mairie. Et conclue sur ses ambitions : « La France s’inspirera de notre modèle ».

22 h 30 : Baisse de la taxe foncière, écologie, sécurité, culture… Les annonces de Christian Estrosi, élu à nouveau maire de Nice

Dans son discours de remerciements adressés aux Niçois, Christian Estrosi esquisse les thèmes de sa politique à venir. Une politique sociale d’abord, « pour les plus faibles », notamment « une baisse de la taxe foncière ». Il évoque également le « Plan air, climat, énergie » pris par la métropole pour « anticiper » les « événements climatiques ».

Autre grand thème : la sécurité pour laquelle « je serai intransigeant », insiste le maire tout en évoquant son projet de réunir les polices nationale et municipale dans le plus « grand hôtel de police », au sein l’ancien hôpital Saint-Roch. « Il n’est pas acceptable qu’un enfant de Nice rentre chez lui le soir sous la menace de quelconque voyou », déclare-t-il en rappelant « la loi de décentralisation » évoquée par le Président lors de son allocution du 14 juin : « La sécurité doit être partagée entre l’Etat et les maires de France ».

Enfin, Christian Estrosi a également évoqué un grand plan pour la culture pour que Nice soit la « capitale européenne de la culture ». « Chaque enfant qui rentre à l’école doit apprendre un instrument de musique, monter sur une pièce de théâtre », illustre-t-il.

21 h 55 : Christian Estrosi, élu maire de Nice pour la troisième fois, insiste sur l’importance de « rassembler »

Dans son discours, le maire évoque les « épreuves » qu’a connues la ville ces « dernières années » et l’importance de « rassembler », comme après l’attentat perpétré à Nice : « rassembler au lendemain du 14 juillet 2016 qui fut pour Nice la pire tragédie qu’elle n’ait connue depuis un siècle. »

« Rassembler lorsque au mois de février dernier on a vu ces nuages sombres s’accumuler sur la planète où j’ai eu besoin de chercher le chemin de l’anticipation », ajoute Christian Estrosi, évoquant la crise du coronavirus. « Nous avons fait la fierté et l’admiration de notre pays », déclare-t-il.

« Nous sommes la seule grande ville de France à avoir amené sa population à se faire dépister, avoir vu le virus de l’épidémie du Covid-19 circuler moins qu’ailleurs grâce à ces petites mains, ces caissières, le personnel soignant, le personnel de la ville, de la métropole de l’état, nous ayons montré qu’ici mieux qu’ailleurs de traverser tout cela », souligne-t-il aussi.

21 h 44 : Christian Estrosi s’exprime après sa victoire à Nice

Christian Estrosi, le maire sortant annonce sa victoire à la mairie de Nice, pour la troisième fois consécutive, avec près de 60 % des voix. « Ce score qu’aucun maire n’a réalisé ici à Nice depuis des décennies nous rend plus fort que jamais », déclare-t-il en direct depuis l’hôtel de ville.

21 h 33 : Christian Estrosi réélu à Nice avec 59,30 % des voix

Les résultats définitifs sont connus à Nice. Christian Estrosi (LR), le maire sortant, est réélu avec 59,30 % des voix devant la liste du Rassemblement national menée par Philippe Vardon (21,32 %) et la liste écologiste de Jean-Marc Governatori (19,40 %).

21 h 28 : Les résultats se confirment à Nice...

Il ne reste plus que trois bureaux à dépouiller, les résultats définitifs arrivent bientôt à Nice. Sur 249 des 252 bureaux, Christian Estrosi (LR) obtient 58,23 % des voix, devant Philippe Vardon (RN) à 21.25 %, suivis de près par Jean-Marc Governatori (liste écologiste) avec 19,48 %.

21 h 13 : Les premiers résultats arrivent à Nice, avec 237 bureaux de vote comptabilisés sur 252

Les premiers résultats arrivent dans la capitale azuréenne. Sur 237 des 252 bureaux niçois, Christian Estrosi (LR) obtient 59 % des voix, devant Philippe Vardon (RN) à 21 %, suivis de près par Jean-Marc Governatori (liste écologiste) avec 19 %.

21 h 10 : À Vence, deux machines de vote sont tombées en panne ce matin

Selon des informations de France 3 Côte d'Azur et Nice-Matin, deux machines de vote électroniques sont tombées en panne dimanche matin dans la commune de Vence. Une première vers 9 h 45 et une autre à 11 h.

« Un produit désinfectant aurait été pulvérisé sur ces machines », a indiqué Jean-Luc Dalcher, le directeur général des services de la ville de Vence, au quotidien régional.

20 h 59 : Renaud Muselier anticipe la victoire Christian Estrosi à Nice

Le président de la région Paca Renaud Muselier (LR) félicite dans un communiqué le maire sortant Christian Estrosi (LR) alors même que les résultats définitifs ne sont pas connus : « Je veux saluer tout particulièrement la brillante victoire qui s’annonce pour Christian Estrosi, mon Président délégué, à la tête de la Mairie de Nice », écrit-il.

20 h 50 : Christian Estrosi serait en tête à Nice

Sur les 215 premiers bureaux de vote déjà dépouillés, Christian Estrosi, le maire sortant (LR), serait réélu avec 59 % des voix.

20 h 40 : Taux de participation très faible à Nice

Le taux de participation définitif à Nice est de 27,8 % ce dimanche soir, soit moins d’un tiers des électeurs. Au premier tour, deux jours avant le confinement, le taux de participation avait été de 28,6 %.

Les premiers résultats arriveront prochainement. Nice fait partie des grandes villes dont les bureaux sont restés ouverts jusqu’à 20h.

19 h 55 : Une élection sans campagne à Nice

Alors que le second tour des élections municipales s’achève avec un taux de participation très faible à Nice (26,3 % à 19 h), en baisse par rapport au premier tour, les électeurs ont assisté à un entre-deux tours sans campagne.

Le maire sortant, Christian Estrosi avait annoncé renoncer à faire campagne, le 15 mars dernier, pour « se concentre sur le coronavirus ». Philippe Vardon et Jean-Marc Governatori ont fait de même.

19 h 05 : 26,3 % de participation à Nice à une heure de la fin du scrutin !

Plus de 215.000 électeurs sont appelés à élire la liste qui mènera Nice durant les six prochaines années. À une heure de la fin des votes, le taux de participation est faible : 26,3 % seulement, soit moins d’un électeur sur trois qui s’est rendu dans les bureaux de vote ce dimanche.

18 h 56 : À Nice, quels candidats ? Quelles listes ?

Le maire sortant Christian Estrosi (LR) est le favori de cette élection. Il a obtenu 47,62 % des voix le 15 mars dernier, lors du premier scrutin. Il fait face à Philippe Vardon (16,7 %), qui représente la liste du Rassemblement national, et à Jean-Marc Governatori de la liste écologiste, qui a rassemblé 11,3 %.

18 h 20 : Taux de participation en légère hausse à 18 h à Nice

Le taux de participation était de 24,2 % à 18 h dans la capitale azuréenne. C’est légèrement mieux qu’à 17 h (22 %), mais toujours en baisse par rapport au premier tour.

18 h : Un second tour des municipales inédit

Ce dimanche 28 juin est un second tour historique en France. Les électeurs votent plus de trois mois après le premier tour des municipales. Prévu le 22 mars dernier, le second tour a été reporté à cause de l’épidémie de coronavirus.

Les électeurs ont l’obligation de porter un masque dans les bureaux de votes. Du gel hydroalcoolique est mis à leur disposition et les assesseurs sont équipés de masques et de visières. Dans certains bureaux, des stylos à usage unique sont proposés aux votants et des bandes de séparation entre chaque personne sont disposées pour respecter la distanciation sociale.

17 h 30 : Taux de participation en baisse à Nice par rapport au premier tour

Si le taux de participation est en hausse dans le département des Alpes-Maritimes, c’est tout le contraire à Nice.

A 17 h, 22 % des votants s’étaient rendus aux urnes ce dimanche 28 juin. C’est moins qu’au premier tour. Le taux de participation était alors de 25,2 % à la même heure.

Dans certains bureaux, la matinée a été très calme. Dans le quartier Pasteur par exemple, à 10 h, le taux de participation était seulement de 6 %.

17h12 : Le taux de participation en forte hausse par rapport au premier tour dans les Alpes-Maritimes

À 17h ce dimanche, le taux de participation lors du second tour des élections municipales était de 36,35% dans les Alpes-Maritimes alors qu'il était de 29,5% au premier tour. Une participation en hausse de près de sept points donc, mais en baisse par rapport à 2014. Cette année, et à cette heure, 45,08% des électeurs s'étaient déjà déplacés.

Bonjour à tous ! Nous allons vous faire vivre le second tour des élections municipales à Nice.