Déconfinement à Nice : Cet été, les Niçois garderont « la distance » à la plage

REPORTAGE Avec la réouverture progressive des frontières, l’arrivée des touristes est prévue à Nice. Sur les plages, la distanciation sociale, aujourd’hui possible, risque d’être compromise

Olfa Ayed

— 

Plage de la Promenade des Anglais à Nice, la distanciation sociale est respectée entre chaque groupe.
Plage de la Promenade des Anglais à Nice, la distanciation sociale est respectée entre chaque groupe. — O. Ayed
  • Le 16 mai les plages niçoises ont rouvert et depuis le 2 juin les amateurs de la mer peuvent, comme avant, s’installer, bronzer, pique niquer.
  • Aujourd’hui, la distanciation sociale – préconisée pour limiter la propagation du virus – est possible. Avec l’arrivée prochaine de touristes européens voire internationaux sur la Côte, cela risque d’être plus difficile.

« Moi, je change de plage si y a trop de monde ! », répond, catégorique, Lou, 19 ans. En pleine séance de bronzage, la Niçoise, accompagnée de son amie, a pris le soin de poser sa serviette au milieu de la plage, proche de l’eau mais loin des autres.

Nice, la plage de la Promenade des Anglais est parsemée, de çà et là, de badauds venus profiter d’un vendredi après-midi particulièrement ensoleillé. Des groupes, des couples, des personnes seules, profitent de la chaleur, à la veille de l’été, et de la brise qui soulage la chaleur. Du monde oui, mais loin les uns des autres. Après presque deux mois de confinement, pique-niquer ou bronzer sur sa serviette est redevenu possible, depuis le 2 juin, comme annoncé Edouard Philippe le 28 mai, et les Niçois comptent bien en profiter.

Toutefois, le virus circule toujours et la distanciation sociale reste préconisée. « On va garder de la distance ! assure Hugo, 31 ans son sac sous le bras. Je n’aime pas être proche des gens sur la plage alors là, avec le virus, on accentue la vigilance », conclut-il en quittant la plage.

De la prévention sur les plages

Depuis le 15 juin, les frontières avec certains voisins européens ont rouvert, tels que l’Allemagne, l’Italie ou le Portugal. Dès la fin juin et à partir du mois de juillet d'autres pays auront, à nouveau, accès à l'Hexagone. Easyjet reprend du service au départ de Nice et l’aéroport de la capitale azuréenne «accélère» la reprise de son trafic, annonçant le retour des touristes et des plages plus fréquentées. « Nous, on fait toujours attention, on ne veut pas se coller aux gens et si jamais il y a trop de monde cet été, on changera de plage », déclare Amélie, une casquette vissée sur la tête.

« On sera en charge de la sensibilisation sur les règles de distanciation », annonce, de leur côté, les pompiers. Les sauveteurs assignés à la surveillance des plages et du bassin auront un rôle de prévention mais pas d’interdiction. La préfecture pourra, elle, décider d’une fermeture éventuelle des plages si la situation la rend nécessaire. La distanciation restant l’un des moyens préconisé pour limiter la propagation du virus.

Et cette Italienne, habituée de la plage de la « Prom », qui « retrouve aujourd’hui la mer » l’a bien compris. Assise, les pieds étendus, elle bronze, à distance de ses deux amies, toutes à plus d’un mètre les unes des autres.