Déconfinement : C’est à Nice que les magasins ont été les plus fréquentés depuis le 11 mai

EXCLUSIF La périphérie est davantage fréquentée que les centres-villes mais la tendance pourrait changer avec la réouverture des restaurants

Fabien Binacchi

— 

Dans un commerce de la région de Nice, le 11 mai 2020 (Illustration)
Dans un commerce de la région de Nice, le 11 mai 2020 (Illustration) — SYSPEO/SIPA

Envie de lèche-vitrines (derrière un masque) après des semaines cloîtrés à la maison ? C’est à Nice que les magasins ont enregistré le meilleur passage, du 11 au 17 mai, première semaine du déconfinement, selon une étude Mytraffic, que 20 Minutes a pu consulter en exclusivité.  La capitale azuréenne a ainsi enregistré une fréquentation de 70 % par rapport à la normale, basée sur la période du 1er janvier au 15 mars 2020. Suivent Marseille (64 %), Montpellier (62 %), Paris (53 %) et Lyon (51 %).

Les données de l'étude
Les données de l'étude - Mytraffic

A titre de comparaison, au mois d’avril, c’est-à-dire en plein confinement, la fréquentation des commerces était seulement de 28 % près de la promenade des Anglais, selon la société Mytraffic, qui s’est basée sur des données de géolocalisation des smartphones.

La périphérie davantage fréquentée que les centres-villes

Et, d’après les chiffres obtenus, « les commerces de périphérie ont vu revenir leurs visiteurs plus rapidement que ceux de centre-ville ». A Nice, « on constate des disparités fortes au sein de l’agglomération », précise l’entreprise.

Par exemple, le centre commercial d’Auchan La Trinité, à l’extérieur de la ville, est bien plus proche de son niveau d’avant-crise (90 %) que les boutiques du plein centre de Nice, notamment sur les avenues Masséna et Jean-Médecin, qui ne comptent que la moitié de leurs passants habituels.

Cette tendance pourrait évoluer avec la réouverture des bars et des restaurants, le 2 juin, annoncée jeudi soir par le premier Ministre. Cette nouvelle étape du déconfinement devrait faire revenir les badauds dans les centres-villes.