Coronavirus à Cannes: Surprise ! Dans ces marchés, des caméras vérifient si vous êtes bien masqués

MONITORING La mairie fait appel à la technologie d’une start-up, qui sera aussi déployée dans les bus, pour « évaluer le port du masque avant la sortie du confinement »

Fabien Binacchi

— 

Le marché Forville, à Cannes, a pu rouvrir le 18 avril avec des précautions particulières
Le marché Forville, à Cannes, a pu rouvrir le 18 avril avec des précautions particulières — J. Crunchant

Ils ne le savaient pas mais ces derniers jours, les clients des trois marchés de Cannes faisaient l’objet d’une expérimentation en pleine épidémie de Covid-19. La cité des festivals s’est associée avec la start-up française Datakalab pour mettre au point, grandeur nature, le test d’une « technologie de détection des masques dans l’espace public », viennent de faire savoir l’entreprise et la collectivité.

En clair, depuis le 23 avril, des algorithmes sur de petites caméras comptabilisent le nombre de porteurs de ces protections et ceux qui en sont dépourvus. Et la ville jure que le dispositif, qui sera aussi déployé « dans les bus cette semaine », respecte le Règlement général sur la protection des données (RGPD). Aucune image n’étant stockée, promet la collectivité. Sur un des dispositifs, un petit texte indique : « Vous pouvez vous opposer au traitement en faisant un 'non' de la tête ».

Le dispositif installé au marché Forville
Le dispositif installé au marché Forville - ANP / 20 Minutes

74 % des Cannois portent déjà un masque

Un flicage ? En tout cas un monitoring pour la mairie qui a entamé la distribution de masques alternatifs en tissu à la population cannoise. Selon le maire LR David Lisnard, le but est de « permettre d’évaluer quinze jours avant la sortie du confinement le port du masque comme complément aux gestes barrière indispensables ».

Et les premiers résultats sont « très encourageants » selon l’élu, sur tous les fronts depuis le début de l’épidémie. Il se réjouit que « le civisme cannois soit au rendez-vous ». Entre jeudi et dimanche, les machines ont détecté que « 74 % des Cannois portent déjà un masque dans les trois marchés », Gambetta, Forville et La Bocca, indique la ville.

Datakalab prêt à se déployer en France

Le port de protections des voies aériennes, « pas nécessaire » selon le gouvernement puis finalement encouragé depuis les premiers jours d’avril, « en va de notre capacité collective à réussir le déconfinement », avance encore le maire de Cannes. Condition, selon lui, pour « reprendre progressivement les activités en bonne sérénité sanitaire ».

Datakalab, société spécialisée dans l’intelligence artificielle, est en tout cas dans les starting-blocks pour déployer sa solution « partout, dans l’espace public, les hôpitaux, les transports, les gares, les aéroports, les centres commerciaux ou les stades ».

Et Xavier Fischer, le PDG de la start-up insiste sur le fait que son système « respecte totalement les normes RGPD ». Il se compose de petites caméras et de mini-ordinateurs qui transmettent les données sur le port du masque en temps réel. « Mais les images sont traitées en local en 100 ms et on ne stocke aucune image », explique-t-il.