Coronavirus à Nice : En cinq jours, plus de 200.000 Niçois ont déjà commandé les masques promis par Estrosi

PROTECTION La distribution doit commencer mardi et se dérouler jusqu'au 8 mai

20 Minutes avec AFP

— 

Des masques fabriqués contre le Covid-19 (Illustration)
Des masques fabriqués contre le Covid-19 (Illustration) — Nicolo Revelli-Beaumont/SIPA

A Nice, où le maire LR Christian Estrosi a promis deux masques à chaque habitant avant le déconfinement, la plateforme Internet de réservation mise en place par la municipalité, a déjà reçu plus de 200.000 commandes en cinq jours, selon la municipalité vendredi.

Jusque-là, « 96.000 foyers, soit près de 215.000 personnes, se sont déjà enregistrés », a précisé la ville, qui commencera la distribution de ces masques à partir de mardi. Tous les Niçois qui en auront fait la demande seront pourvus d’ici le 8 mai, a insisté la municipalité.

Pour 3 millions d’euros

Dans un courrier à ses 350.000 administrés le 16 avril, Christian Estrosi indiquait ne pas pouvoir « concevoir que le déconfinement se fasse sans masques, pour vous protéger et protéger les autres » et envisageait de rendre ce masque « obligatoire dans tous les espaces publics » dès l’âge de 3 ans, selon des modalités restant à définir.

Ces masques barrières homologués, peuvent être portés de quatre à six heures par jour, et sont lavables jusqu’à dix fois. Nice a commandé 1,2 million de ces masques fabriqués par cinq entreprises françaises, pour 3 millions d’euros. Les autres communes de la métropole niçoise (environ 500.000 habitants) bénéficieront d’une dotation propre.

Depuis le début de l’épidémie de ce nouveau coronavirus, Nice a par ailleurs déjà distribué 3 millions de masques chirurgicaux et FFP2 au personnel soignant libéral et hospitalier, ainsi qu’aux agents municipaux et aux fonctionnaires de police.