Coronavirus : Envoi d’ordonnance, commande à emporter ou à livrer… Comment Izyflex aide les pharmacies à faire face au Covid-19

E-SANTÉ Développée à Sophia-Antipolis, la plateforme digitale permet d’éviter l’engorgement des officines

Jonathan Hauvel

— 

Izyflex permet aux pharmacies de proposer des services en ligne
Izyflex permet aux pharmacies de proposer des services en ligne — J. Hauvel / ANP / 20 Minutes
  • L’agence web azuréenne Itekpharma est dédiée au développement de services digitaux pour les pharmacies.
  • Sa plateforme Izyflex permet aux clients de faire leurs démarches en ligne.
  • Ils évitent ainsi de se masser et d’attendre dans les officines durant le confinement mis en place pour endiguer la pandémie de Covid-19.

« Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les demandes ont explosé. » Yves Bottin, président-fondateur d’Itekpharma, et ses quinze collaborateurs ont mis au point Izyflex, une plateforme digitale dédiée à la transformation numérique des pharmacies françaises et européennes. Lancée en janvier après sept mois de conception, elle a vu son développement accélérer ces dernières semaines avec la pandémie qui touche le territoire français.

Éviter les files d’attente dans les officines

Déployable en vingt-quatre heures dans les pharmacies, Izyflex permet aux patients de transmettre leur ordonnance et de commander leurs médicaments en ligne, puis de venir les récupérer dans un point relais (Click & collect) ou de se les faire livrer à domicile. De quoi éviter les files d’attente dans les officines, potentielles zones de contamination.

Aperçu du site de la pharmacie Ulis 2 sur lequel les clients peuvent utiliser les services d'Izyflex
Aperçu du site de la pharmacie Ulis 2 sur lequel les clients peuvent utiliser les services d'Izyflex - Capture d'écran

« À la pharmacie Ulis 2 (au sud-ouest de Paris), le service de livraison explose. Avec le confinement, les pharmacies des centres commerciaux se retrouvent un peu démunies car elles ont peu de clients. Le numérique est donc un réel besoin », explique le dirigeant de la société basée à Sophia-Antipolis, dans les Alpes-Maritimes.

Pour réagir au Covid-19, la société créée en 2005 a également développé de nouvelles fonctionnalités « dans le rush ». C’est le cas de la téléconsultation que les patients peuvent utiliser pour s’entretenir avec leur pharmacien, ou des alertes sanitaires pour « relayer au maximum » les préconisations du gouvernement.

« Le numérique n’a pas encore pris son envol dans ce secteur »

Gratuite pour les patients, Izyflex est basée sur un système d’abonnement proposé aux professionnels de la santé. Celui-ci va de 89 € à 229 € HT par mois en fonction des services choisis. Durant trois mois, la plateforme est mise à disposition gratuitement, sans engagement, pour les pharmacies. « Il n’y aura pas de frais cachés », assure Yves Bottin.

Yves Bottin est le directeur général d'Itekpharma qu'il a fondée en 2005
Yves Bottin est le directeur général d'Itekpharma qu'il a fondée en 2005 - Y. Bottin

Soutenues par Bpifrance, les solutions digitales d’Itekpharma sont déployées dans 500 officines et groupements nationaux. « Seul un quart des 23.000 pharmacies que compte l’Hexagone ont un site vitrine et seulement 692 sont agréées pour vendre des médicaments en ligne. Le numérique n’a pas encore pris son envol dans ce secteur en France », commente le gérant dont l’entreprise affichait un chiffre d’affaires de près d’un million d’euros en 2019.

Une version « optimisée pour les seniors » fera son apparition en mai.