Nice : Les transports en commun du réseau Lignes d’Azur désormais gratuits, mais gare aux contrôles

MOBILITÉ Les passagers devront impérativement être en possession de l’attestation de déplacement dérogatoire

Jonathan Hauvel
— 
Bus et tram du réseau Lignes d'Azur (Illustration)
Bus et tram du réseau Lignes d'Azur (Illustration) — ANP / 20 Minutes

Ils se sont réunis par visioconférence. Quatre-vingt-dix élus de la métropole Nice Côte d’Azur ont tenu un « bureau des maires » ce vendredi. Objectif affiché : « prendre des mesures exceptionnelles pour faire face à l’épidémie de Covid-19 ».



Parmi elles, figure la gratuité des transports en commun du réseau métropolitain Lignes d’Azur, « pour tous les détenteurs de l’attestation de déplacement dérogatoire, durant la période officielle de confinement, afin de soutenir ceux dont les déplacements obligatoires ne peuvent être effectués qu’avec les transports collectifs », a indiqué le président de la métropole Christian Estrosi, à l’issue de la réunion.

« Face à l’irresponsabilité de certains, nous avons demandé à la police, des contrôles renforcés des attestations des usagers des transports afin de rendre impossibles les trajets superflus. Les contrôles du GSCT (Groupe sécurité contrôle transports) de la régie Lignes d’Azur ont également été renforcés », a ajouté le maire de Nice.

L’élu a, par ailleurs, précisé que « la durée de validité des abonnements annuels Lignes d’Azur contractés avant le 15 mars 2020 sera prolongée de la durée équivalente à la durée de la période de confinement ». Les personnes ayant acquis un abonnement mensuel entre le 1er mars 2020 et le 15 mars 2020 auront un mois de gratuité.